APRES LE FRIC, LE CUL !

Publié le par Le Scarabée Noir

APRES LE FRIC, LE CUL !

Après le fric utilisé pour descendre tous les opposants « menaçants » (voir Fillon !), voici venir l’ère du cul.

Certes, avec DSK il y a eu un précédent, mais tellement caricatural que c’en est presque comique tant le « coup monté », si j’ose dire, était grotesque.

Avec le recul, si j’ose encore dire, ce n’était « pas bien » de piéger ainsi un notoire malade de la quéquette, et trop facile.

Monsieur Darmani aurait violé une call-girl dans les circonstances que l’on connaît.

Hormis sa position, si j’ose dire une fois de plus, ce pauvre garçon n’a pas beaucoup d’atouts physiques : Il a « monnayé » son influence pour se « taper une pute » à l’œil !

J’ai tendance à dire que s’il était dans une profonde détresse affective et sexuelle, il aurait eu tort de se priver d’un « bon moment ».

Pas de quoi en faire tout un plat !

Entre adultes consentants, comme on dit, une scène de la triste vie ordinaire.

Toute autre est « l’affaire Nicolas Hulot » : Elle ne repose sur strictement rien de concret et rappelle l’effrayante affaire Baudis où un homme a été sali, puni, détruit, ruiné, sur de simples rumeurs.

Je n’ai pas d’admiration particulière pour Nicolas Hulot que j’ai toujours considéré comme un communicant opportuniste, mais je respecte l’homme et son action, même si je ne partage pas ses idées.

Je pense qu’il ne mérite pas cela et ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec Bernard Tapie.

Chaque fois qu’un emblématique « homme de la société civile » a été appelé à un poste important au pouvoir, il a été impitoyablement détruit.

Nanar en a fait les frais.

C’est à se demander si ce n’est pas volontaire d’attirer ainsi ce genre d’hommes aux plus hautes sphères du pouvoir pour mieux pouvoir les « dégommer ».

Le cynisme des puissants est sans limites.

Au-delà de tout cela, moi ce qui me désole, c’est de voir que l’on a rien d’autre à nous montrer dans les débats télévisés, nous le « bon peuple », que des histoires de fric et des histoires de cul.

Les signes évidents de la terrible décadence d’une civilisation…

  Le Scarabée Noir.

 

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article