DONALD, C’EST DE « L’ACIER TRUMPÉ » !

Publié le par Le Bulot Mayonnaise

DONALD, C’EST DE « L’ACIER TRUMPÉ » !

Il faut rendre à César ce qui appartient à César, c’est dans la bouche de Dominique Seux que j’ai entendu ce brillant jeu de mots l’autre matin sur France Inter.

Mais qu’est ce qu’il arrive à l’improbable Bruno Le Maire, l’homme qui change de veste encore plus vite que Fregoli ?

Parce qu’il tient une promesse de campagne en taxant les importations US d’acier et d’aluminium pour relocaliser la production de ces produits de base, Trumpy serait un fou furieux qui va « bousiller » toutes les règles du commerce international !

Comme souvent, pour ne pas dire toujours, la girouette Le Maire parle (et parle bien) sans savoir.

Alors faisons un peu de pédagogie…

D’abord le déficit commercial des échanges de biens des USA bat des records à 750 milliards de dollars et il ne cesse de s’accroître avec la Chine !

Peut-on accuser Donald d’être un irresponsable s’il veut résorber ce déficit financé par la dette et « la planche à billets dollars » ?

Ensuite, l’électorat de Donald, c’est cette Amérique profonde qui a pris de plein fouet la désindustrialisation (83 000 emplois directs détruits dans le seul état du Michigan, dans la « Rust Belt »).

Peut-on lui en vouloir de tenir ses promesses, de vouloir réduire la pauvreté et le chômage dans un pays qui compte officiellement 41 millions de pauvres, soit presque la population de l’Espagne ?

Les propos de Bruno Le Maire sont indécents : Trump est probablement le président le plus « social » que les USA aient compté !

Enfin, il faut donner quelques ordres de grandeur pour resituer le sujet dans son contexte international !

Prenons l’exemple de l’acier :

La production mondiale d’acier c’est 140 milliards de tonnes, dont 70 milliards (50%) par la Chine.

La Chine a peu de minerai de fer et importe donc quasiment tout, notamment d’Australie, le premier producteur mondial, et du Brésil.

La production US est devenue anecdotique à 6,8 milliards de tonnes, 6 fois celle de la France !

Alors parlons un instant de ce sujet tant à la mode, le bilan carbone, et suivons notre acier Chinois.

On transporte du minerai de fer de la côte Est de l’Australie par bateau jusqu’à la Chine.

Les aciéries Chinoises fonctionnent au charbon, lui aussi importé.

L’acier est ensuite exporté par bateau vers le monde entier et donc vers les USA.

Effectuons un calcul très simple.

1 tonne de minerai de fer parcourt 8 000 km d’Australie en Chine à bord d’un « vraquier Capesize » qui émet environ 4 g de CO2 par T.Km (source ADEME), cette tonne de minerai génère donc 8 000 x 4 g = 32 Kg de CO2.

Sachant que l’Australie a exporté 860 millions de tonnes de minerai de fer en 2016, cela fait beaucoup, beaucoup de CO2 dû au seul transport du minerai…

Ce même acier, on le retrouve dans des produits fabriqués par la Chine et exportés vers les Etats-Unis.

1 tonne d’acier Chinois exportée vers les Etats-Unis à bord d’un porte-conteneur géant qui « crache » 10 g de CO2 sur 11 000 km (côte Est) génère quant à elle 110 kg de CO2 !

Sachant qu’un conteneur transport en moyenne une vingtaine de tonnes de marchandises, cela fait 2,42 tonnes de CO2 par conteneur !

26 000 000 de conteneurs transitent dans les ports américains chaque année.

En relocalisant  la production d’acier et d’aluminium (la Chine produit 40% de l’aluminium mondial avec rigoureusement le même schéma import/export que pour l’acier), Trump contribuera plus que tous les autres réunis à lutter contre le réchauffement climatique.

C’est Nicolas Bulot qui devrait être content !

C’est marrant : Quand Macron tient un tout petit bout de promesses électorales (la moitié du nombre de places de prisons par exemple) tous les médias applaudissent, quand Macron fait des déclarations « fracassantes », c’est avec une admiration émue qu’on salue « un président qui casse les codes » !

Mais quand c’est Trump, on dit que c’est un fou dangereux !

Tenez, je suis sûr que Laurent Ruquier va dire que le leader de Corée du Nord veut rencontrer Donald pour parler coiffure !

Il est aussi nul que Le Maire !

Si c’est possible…

le bulot mayonnaiset eb-011   Le Bulot Mayonnaise.

 

Publié dans LE BULOT MAYONNAISE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article