HIDALGO APPUIE SUR LE CHAMPIGNON !

Publié le par Le Scarabée Noir

HIDALGO APPUIE SUR LE CHAMPIGNON !

C’est en regardant le 20 heures d’Antenne 2 que j’ai enfin compris pourquoi Anne (âne) Hidalgo voulait chasser toutes les bagnoles de Paris !

Cela peut sembler paradoxal, mais elle veut appuyer à fond sur le champignon !

Le champignon de Paris, bien sûr !

Un présentateur tellement propret qu’on croyait regarder une pub nous expliquait ce vendredi soir que 65% des emplois de demain n’existaient pas aujourd’hui !

65%, je ne sais pas d’où il sort ce chiffre puisqu’on ne connaît pas ces emplois, mais passons…

Et de nous montrer un reportage sur une « start-up » qui s’est lancée avec le soutien de la mairie de Paris dans la culture des champignons dans les sous-sols d’immeubles désaffectés.

200 kg de champignons de Paris et de pleurotes cultivés dans des bacs, parmi le béton de locaux vétustes et avec des brumisateurs de récupération !

Et on emmerde nos agriculteurs de plein champ avec toutes sortes de réglementations sanitaires et le glyphosate !

Et on tue des milliers de canards à la moindre menace de virus, bactérie ou microbe !

Good luck à ces jeunes producteurs pour parvenir à vendre une barquette de 250 g de champignons de Paris bien emballée avec les pieds coupés à 0,99 euros !

La « plaisanterie agricole » ne s’arrête pas là !

On a eu droit ensuite à l’interview d’un jeune maraicher formé en 4 mois ( !) qui se lance dans la culture de légumes sur le toit des immeubles de Paris.

Et ce jeune homme de dire que de tels circuits courts « cela a du sens ».

Et ce jeune homme de dire que c’était l’avenir pour se nourrir dans les villes, même si les légumes ramassaient toutes les « saloperies » dues à la pollution atmosphérique !

Remarquons que quand il n’y aura plus le moindre véhicule dans Paris, la pollution par particules aura diminué, il ne restera plus que la « pollution humaine » !

Mais que ces bouffeurs de légumes des toits fassent attention : le chou ça fait péter et le méthane, ce n’est pas bon du tout !

Nous atteignons des sommets dans le n’importe quoi à Paris.

Mon ami de toujours, mon frère jumeau bien que nous n’ayons aucun lien de parenté, vit à Paris et peut sembler, à prime abord, être le « bobo parfait », quasi caricatural quand on ne sait pas qui il est vraiment.

Il m’expliquait l’autre soir avoir été sollicité par la mairie de son arrondissement pour aller recenser les SDF et pourquoi il avait « envoyé chier tous ces connards » !

Lui, depuis des années, il se lève à 4 heures du matin pendant l’hiver, quelles que soient ses obligations professionnelles et personnelles, pour aller préparer le petit déjeuner des SDF (et autres) de sa paroisse, dans un local mis à la disposition par la paroisse et souvent sur ses propres deniers.

Les SDF de sa paroisse, il les connaît tous : Point n’est besoin de « se donner bonne conscience » en circulant avec un questionnaire et se montrer à la télé.

Récemment, il m’a appelé complètement bouleversé pour me faire part du suicide d’un de « ses SDF » à une quarantaine d’années.

Il fait dire une messe à la mémoire de ce SDF…

Il y a les « diseux » qui se montrent, et les « faiseux » qui font.

Comme on dit par « cheux nous » en Normandie.

  Le Scarabée Noir.

 

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article