QUAND CE SONT LES RATS QUI ENVAHISSENT LE NAVIRE !

Publié le par Pierre Robès

QUAND CE SONT LES RATS QUI ENVAHISSENT LE NAVIRE !

La perception de la propreté à Paris se fonde en négatif sur des constats relatifs à la malpropreté”.

Cette magnifique phrase, c’est la conclusion du rapport de 14 pages commandé par Madame la Maire de Paris sur la propreté de la capitale.

Un rapport qui a coûté plus de 200 000 euros !

Il eût pourtant suffi à Madame Hidalgo de descendre de son piédestal pour faire le tour du pâté de maisons.

Elle eût alors constaté de visu l’effrayant état de saleté de « sa » ville !

On se souvient de ces images, l’été dernier, de touristes asiatiques nettoyant eux-mêmes les abords de la Tour Eiffel avec un masque sur le visage !

Une honte.

Et puis voilà que les rats s’en mêlent !

Avec la crue de la Seine, c’est en masse qu’ils quittent les égouts  et se répandent en ville.

Le rat, c’est bien connu, est un animal particulièrement intelligent, capable de s’adapter à toutes les situations.

Madame Hidalgo serait bien inspirée d’aller faire un stage parmi la communauté des rats…

Mais on comprend désormais  pourquoi le premier ministre s’est opposé à l’organisation de l’exposition universelle à Paris : Voir des rats pulluler sur les sites de l’exposition aurait fait très mauvais effets.

Il paraît que l’on compte un ratio de 1,75 rat par habitant à Paris.

Pour s’en débarrasser, il faudra utiliser des produits chimiques à côté desquels le glyphosate est du niveau du bicarbonate de soude !

Et Madame Hidalgo  qui chasse les bagnoles de « sa » ville parce qu’elles polluent trop !

Quelle rigolade !

Quelle inconséquence, quelle incompétence…

Il est grand temps que Madame Hidalgo quitte le navire…

Avec elle, la devise de Paris devient « fluctuat et mergitur » !

Pierre Robès    Pierre Robès

 

Publié dans Pierre ROBÈS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article