VERS LA 3EME GUERRE MONDIALE ?

Publié le par Le Scarabée Noir

VERS LA 3EME GUERRE MONDIALE ?

En 2002, le président de l’OIAC (Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques) José Bustani était brutalement chassé de son poste sous la pression des Etats-Unis et l’intervention directe de John Bolton, l’actuel conseiller à la Sécurité Nationale de Donald Trump.

Le « moustachu Bolton » est considéré comme l’un des pires faucons néo-conservateurs qui ait jamais existé…

Il est maintenant connu et prouvé que Bolton a proféré des menaces directes à Bustani : « Vous avez deux enfants et on sait où ils vivent à New York » avait dit Bolton. Bustani, devenu ambassadeur du Brésil à Paris, l’a confié à un journaliste d’investigation.

Que reprochait-on à Bustani ?

Tout simplement d’avoir trop bien fait son travail en démontrant que l’Irak n’avait aucun arsenal chimique, ce qui fut amplement démontré par la suite.

On se souvient de la formidable campagne d’intox montée par les Etats-Unis et Israël pour justifier d’une intervention militaire contre Saddam Hussein et l’Irak.

A l’époque, la France n’était pas tombée dans le panneau de ce stratagème orchestré par Bolton et Netanyahou, avec la complicité de Colin Powell et de Dick Cheney.

16 ans après, il semble que le scénario se répète !

Netanyahou est revenu au pouvoir, Bolton est le tout puissant conseiller de Trump (qui n’entend rien aux questions internationales) pour la Sécurité Nationale et le nouvel ennemi à abattre, c’est l’Iran !

Pourquoi l’Iran ? Pour protéger Israël, faire réélire Netanyahou et satisfaire l’allié Saoudien entre autres raisons, sans oublier le pétrole et le gaz.

Entre parenthèses, il est « cocasse » de voir Israël désormais allié de l’Arabie Saoudite !

Venons-en aux faits concrets.

Netanyahou a fait une conférence de presse totalement bidon pour dénoncer les pseudo-recherches nucléaires de l’Iran en présentant un programme certes réel, mais totalement abandonné depuis des années !

L’AEIA est l’agence chargée par l’ONU de contrôler les programmes nucléaires. Cette agence, dont la qualité des travaux est reconnue unanimement, a toujours déclaré que l’Iran se conformait très strictement aux prescriptions de l’accord que Trump a dénoncé.

Curieusement, le chef des inspections de contrôle des programmes nucléaires, le Finlandais Tero Varjentora, a démissionné  trois jours après l’annonce du président Trump…

Richard Johnson, l’un des plus grand experts du contrôle de la prolifération nucléaire a, lui aussi, démissionné de son poste au Département d’Etat et son service a tout bonnement disparu.

Johnson a toujours défendu l’accord avec l’Iran puisque l’Iran en respecte scrupuleusement les termes.

Bolton a encore frappé : Il a fait place nette !

L’attaque contre l’Iran est préparée depuis 2005 par Bolton et le Mossad, les services secrets Israéliens.

Il ne manque plus qu’un « fait déclencheur » pour passer à l’attaque.

D’où viendra-t-il, telle est la question.

Pour le reste, l’affaire est pliée.

Macron aura-t-il le courage de Chirac pour nous laisser en dehors de ce bourbier annoncé ?

  Le Scarabée Noir.

 

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article