BERNARD LEROY, ÉLU PRÉSIDENT DE LA NOUVELLE AGGLOMÉRATION SEINE-EURE

Publié le

Catherine Meulien & Bernard Leroy

Catherine Meulien & Bernard Leroy

Le 5 septembre 2019, au cours du premier Conseil communautaire de la nouvelle Agglo Seine-Eure, Bernard Leroy a été réélu Président. Quinze vice-présidents travailleront à ses côtés.

La salle du conseil était comble. Après la fusion, le 1er septembre, de l’Agglo Seine-Eure et de la communauté de communes Eure Madrie Seine, une nouvelle gouvernance était à élire. C’est Monique Kwasny (Porte de Seine) doyenne de l’assemblée qui a ouvert la séance.

Seul Bernard Leroy s’est porté candidat à la présidence, Catherine Meulien ne souhaitant pas se représenter. « Bernard Leroy a tenu tous ses engagements auprès du personnel. Chaque élu a pu trouver sa place. Je lui renouvelle totalement ma confiance dans la présidence de cette Agglo » a annoncé la présidente de la CCEMS.

BERNARD LEROY, ÉLU PRÉSIDENT DE LA NOUVELLE AGGLOMÉRATION SEINE-EURE

Bernard Leroy a été élu par 83 voix  (10 blancs, 2 nuls). Il est aussi Président de la commission chargée de la coopération décentralisée avec Hubert Zoutu comme Vice-président.

« Merci de la confiance renouvelée, a lancé Bernard Leroy. Merci Catherine, bravo pour ta détermination, pour la volonté partagée avec les élus d’EMS de fusionner et de nous rejoindre. »

En réponse à Jean-Jacques Coquelet et Marc-Antoine Jamet (Val-de-Reuil) qui ont alerté sur « le vote de second rang qui éloigne des citoyens », sur « la longueur des séances qui fait voter des projets importants à minuit, et durant lesquelles le temps de parole sera certainement compté », le président a assuré que la « proximité avec les habitants continuera d’être assurée par les maires et par les communes. Tout est question de répartition des compétences. A aucun moment je n’empièterai sur les compétences des maires. Ma porte leur reste ouverte pour aborder tous les sujets ».

Des propos qui vont dans le sens de ceux de Nicole Drouillet, maire de St-Aubin-sur-Gaillon. Sa commune a été au cœur de la polémique qui a tiraillé Eure Madrie Seine entre Seine Normandie Agglomération et Agglo Seine-Eure.

 « Saint-Aubin-sur-Gaillon avait pris une décision en fonction d’une logique de territoire. Le conseil municipal a suivi cette logique. La justice, elle, en a décidé autrement. Désormais, nous sommes là pour avancer, pour travailler dans l’intérêt collectif. Je suis ici pour représenter ma commune et ses habitants. Je connais Bernard Leroy depuis une dizaine d’années, nous avons toujours entretenu de bonnes relations et je n’ai ressenti aucune animosité dans cette assemblée. Merci » a-t-elle tenu à préciser.

15 VICE-PRÉSIDENTS

-1e vice-présidente et présidente déléguée - Politiques sportives et culturelles : Catherine Meulien (88 voix, 5 blancs, 2 nuls) ;

-2e vice-président et président délégué-Affaires générales, numérique, intercommunalité : François-Xavier Priollaud (72 voix, 11 blancs, 12 nuls) ;

-3e vice-président–Stratégie et partenariats : Marc-Antoine Jamet (57 voix, 30 blancs, 7 nuls) ;

-4e vice-président–Développement économique et économie circulaire : Jean-Marc Moglia (71 voix, 14 blancs, 8 nuls) ;

-5e vice-président–Artisanat, tourisme, commerce : Jean-Yves Calais (72 voix, 9 blancs, 12 nuls) ;

-6e vice-président–Reconversion industrielle : Gaëtan Levitre (67 voix, 20 blancs, 8 nuls) ;

-7e vice-président–Politique de la ville et transition énergétique : Anne Terlez (71 voix, 12 blancs, 11 nuls) ;

-8e vice-président-Finances : Thierry Delamare (79 voix, 8 blancs, 7 nuls) ;

-9e vice-président–Urbanisme et aménagement : Christian Wuilque (77 voix, 13 blancs, 6 nuls) ;

-10e vice-président–Jeunesse et proximité : René Dufour (89 voix, 3 blancs, 1 nul) ;

-11e vice-président–Voirie et liaisons douces : Jacky Bidault (65 voix). Alexis Fraisse qui s’était également porté candidat a obtenu 26 voix. 2 blancs ;

-12e vice-président–Transports et électromobilité : Sylvie Blandin (75 voix, 10 blancs, 8 nuls) ;

-13e vice-président–Propreté publique : Jean Carré (82 voix, 8 blancs, 3 nuls) ;

-14e vice-président–Cycle de l’eau et milieux naturels : Jean-Claude Christophe (82 voix, 7 blancs, 4 nuls) ;

-15e vice-président–Parcours résidentiels : Richard Jacquet (68 voix, 19 blancs, 5 nuls).

Les 15 vice-présidents forment avec les présidents de commission (nommés vendredi dernier) un véritable tandem Agglo Seine-Eure-Eure Madrie Seine.

Le bureau communautaire est composé de 84 membres, dont l’ensemble des maires des 60 communes.

Prochain conseil jeudi 12 septembre pour le vote des représentants de l'Agglo dans les différentes instances et le vote du budget.

Sources : Agglo Seine Eure

Félicitons Bernard Leroy, Catherine Meulien et les élus des deux communautés qui ont œuvré pour surmonter les difficultés administratives, les réticences de droite et de gauche, afin de constituer une identité respectée dans les négociations départementales et régionales avec le soutien d’Hervé Morin à la tête de la Région.

Petite-Souris-Normande-2.jpg     la Petite Souris Normande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article