L’AMBASSADE D’ISRAËL S’INSURGE CONTRE DES ACCUSATIONS COLPORTÉES PAR FRANCE INTER

Publié le par GAIA

L’AMBASSADE D’ISRAËL S’INSURGE CONTRE DES ACCUSATIONS COLPORTÉES PAR FRANCE INTER

L’ambassade d’Israël en France s’est s’insurgée mardi contre des accusations colportées par radio France inter selon lesquelles l’Etat hébreu refuserait de vacciner des prisonniers palestiniens.

« Israël est leader au monde en terme de vaccinés par million d’habitants. Comment, dès lors, comprendre la décision de ne pas vacciner les prisonniers palestiniens en priorité, comme les autres incarcérés ? », peut-on lire sur le site de la radio française. Lundi, le journaliste avait dans sa chronique qualifié la mesure « d’abjecte ».

Dans sa missive publiée sur les réseaux sociaux, l’ambassade précise qu’il s’agit « d'une contre-vérité » et que « les instructions données par le ministre Amir Ohana en date du 24 décembre 2020, concernent la priorité qui doit être donnée au personnel pénitentiaire ».

« Ce qui me semble abject, c’est de colporter un tel mensonge avec une telle audace » a affirmé le chargé d’affaires Daniel Saada en soulignant « que de tels mensonges ne font qu’attiser le feu de la haine d’Israël qui est constitutive de tous les attentats antisémites qui ont eu lieu en France ces dernières années ».

L’ambassade d’Israël exhorte la radio française à corriger ses propos et à prendre des mesures « afin de placer leur auteur face à sa lourde responsabilité ».

Dreuz a besoin de vous : Le journalisme indépendant ne reçoit aucune aide d’Etat. Dreuz.info ne peut pas exister sans votre soutien financier. Pour contribuer en utilisant votre carte de crédit (sans vous inscrire à Paypal), cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution. Nous vous remercions.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Publié dans DREUZ INFO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article