LE BILAN EXCEPTIONNEL DU 1er MANDAT DU PRÉSIDENT TRUMP (3/5)

Publié le par Pierre REHOV

LE BILAN EXCEPTIONNEL DU 1er MANDAT DU PRÉSIDENT TRUMP (3/5)

 

Le stock stratégique national a été reconstitué.

  • A multiplié par près de dix le nombre de ventilateurs, pour atteindre plus de 153 000.
  • Malgré les sombres projections des médias et des gouverneurs, aucun Américain ayant eu besoin d’un ventilateur ne s’en est vu refuser un.
  • Le nombre de masques N95 a été multiplié par quatorze, pour atteindre plus de 176 millions.
  • A publié un décret garantissant que les fournitures médicales essentielles sont produites aux États-Unis.

Création du système de test le plus important, le plus avancé et le plus innovant au monde.

  • Construit le premier système de test au monde à partir de zéro, en effectuant plus de 200 millions de tests – plus que toute l’Union européenne réunie.
  • Engagé plus de 400 développeurs de tests pour augmenter la capacité de test de moins de 100 tests par jour à plus de 2 millions de tests par jour.
  • Réduction des formalités administratives et approbation des autorisations d’utilisation d’urgence pour plus de 300 tests différents, dont 235 tests moléculaires, 63 tests d’anticorps et 11 tests d’antigènes.
  • Livraison d’appareils de test de pointe et de millions de tests à chaque maison de soins infirmiers certifiée du pays.
  • Annonce d’une plus grande flexibilité du Medicare Advantage et des plans de la partie D pour renoncer au partage des coûts des tests.
  • Plus de 2 000 pharmacies de détail, dont CVS, Walmart et Walgreens, proposent des tests en utilisant de nouvelles options de réglementation et de remboursement.
  • Déploiement de dizaines de millions de tests dans les maisons de soins infirmiers, les centres de vie assistée, les collèges et universités historiquement noirs (HBCU), les tribus, les opérations de secours en cas de catastrophe, les organisations de soins à domicile et de soins palliatifs, et l’Administration de la santé des anciens combattants.
  • Début de l’expédition de 150 millions de tests rapides BinaxNOW aux États, aux établissements de soins de longue durée, à l’IHS, aux HBCU et à d’autres partenaires clés.

Mise au point des traitements et des thérapies révolutionnaires qui ont réduit le taux de mortalité de 85 %, sauvant ainsi plus de 2 millions de vies.

  • Les États-Unis ont l’un des taux de mortalité les plus bas au monde.
  • La Food and Drug Administration (FDA) a lancé le Coronavirus Treatment Acceleration Program pour accélérer le processus d’examen réglementaire des produits thérapeutiques dans les essais cliniques, accélérer l’élaboration et la publication de directives industrielles sur la mise au point de traitements et utiliser la flexibilité réglementaire pour faciliter l’augmentation de la capacité de production.
  • Plus de 370 thérapies sont en cours d’essais cliniques et 560 autres sont en cours de planification.
  • Annonce de 450 millions de dollars de fonds disponibles pour soutenir la fabrication du cocktail d’anticorps de Regeneron.
  • Expédition de dizaines de milliers de doses du médicament Regeneron.
  • Autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) pour le plasma de convalescence.
  • Traitement d’environ 100 000 patients avec du plasma de convalescence, ce qui pourrait réduire la mortalité de 50 %.
  • A fourni 48 millions de dollars pour financer l’étude de la Clinique Mayo qui a testé l’efficacité du plasma de convalescence pour les patients atteints de COVID-19.
  • A conclu un accord pour soutenir la fabrication à grande échelle du cocktail de deux anticorps monoclonaux d’AstraZeneca.
  • A approuvé le Remdesivir comme premier traitement COVID-19, ce qui pourrait réduire la durée d’hospitalisation de près d’un tiers.
  • Obtention de plus de 90 % de l’approvisionnement mondial en remdesivir, soit suffisamment pour traiter plus de 850 000 patients à haut risque.
  • A accordé un EUA à Eli Lilly pour ses traitements anticorps.
  • Finalisation d’un accord avec Eli Lilly pour l’achat des premières doses de l’anticorps thérapeutique expérimental de la société.
  • A fourni jusqu’à 270 millions de dollars à la Croix-Rouge américaine et aux centres de sang américains pour soutenir la collecte de jusqu’à 360 000 unités de plasma.
  • Lancement d’une campagne nationale pour demander aux patients qui se sont rétablis de la COVID-19 de donner du plasma.
  • Annonce de la phase 3 des essais cliniques pour différents types d’anticoagulants afin de traiter les adultes diagnostiqués avec COVID-19.
  • Publication d’un EUA pour la thérapie par anticorps monoclonal bamlanivimab.
  • La FDA a émis un EUA pour le casirivimab et l’imdevimab qui doivent être administrés ensemble.
  • Lancement du consortium COVID-19 High Performance Computing Consortium avec des leaders du secteur privé et du monde universitaire, qui a mis en service les superordinateurs américains pour accélérer la recherche sur les coronavirus.

Soutien à toute la puissance de la médecine et du gouvernement américains pour produire un vaccin sûr et efficace en un temps record.

  • A lancé l’opération Warp Speed pour lancer une campagne sans précédent visant à développer et à rendre disponible un vaccin efficace d’ici janvier 2021.
  • Pfizer et Moderna ont mis au point deux vaccins en neuf mois seulement, soit cinq fois plus vite que le développement antérieur de vaccins le plus rapide de l’histoire américaine.
  • Les vaccins de Pfizer et Moderna sont efficaces à environ 95 exemplaires, ce qui dépasse de loin toutes les attentes.
  • AstraZeneca et Johnson & Johnson ont également tous deux des candidats prometteurs en phase finale des essais cliniques.
  • Les vaccins seront administrés dans les 24 heures suivant l’approbation de la FDA.
  • Des millions de doses de vaccins ont été mises à disposition avant la fin de l’année 2020, et des centaines de millions d’autres suivront rapidement.
  • FedEx et UPS expédieront les doses des entrepôts directement aux pharmacies, hôpitaux et prestataires de soins locaux.
  • Finalisation d’un partenariat avec CVS et Walgreens pour livrer les vaccins directement aux résidents des maisons de retraite et des établissements de soins de longue durée dès qu’un État le demande, sans frais pour les personnes âgées des États-Unis.
  • Signature d’un décret visant à garantir que le gouvernement des États-Unis donne la priorité à l’acheminement du vaccin aux citoyens américains avant de l’envoyer à d’autres pays.
  • A fourni environ 13 milliards de dollars pour accélérer le développement du vaccin et pour fabriquer à l’avance tous les principaux candidats.
  • A fourni des investissements essentiels de 4,1 milliards de dollars à Moderna pour soutenir le développement, la fabrication et la distribution de leurs vaccins.
  • Moderna a annoncé que son vaccin est efficace à 95 % et qu’il est en attente de l’approbation de la FDA.
  • A fourni à Pfizer jusqu’à 1,95 milliard de dollars pour soutenir la fabrication en masse et la distribution nationale de son vaccin candidat.
  • Pfizer a annoncé que son vaccin est efficace à 95 % et est en attente de l’approbation de la FDA.
  • A fourni environ 1 milliard de dollars pour soutenir la fabrication et la distribution du vaccin candidat de Johnson & Johnson.
  • Le candidat vaccin de Johnson & Johnson a atteint la phase finale des essais cliniques.
  • Mise à disposition de 1,2 milliard de dollars pour soutenir le candidat vaccin d’AstraZeneca.
  • Le candidat vaccin d’AstraZeneca a atteint le stade final des essais cliniques.
  • A conclu un accord pour soutenir la fabrication à grande échelle du vaccin candidat de Novavax, avec 100 millions de doses prévues.
  • Partenariat avec Sanofi et GSK pour soutenir la fabrication à grande échelle d’un vaccin expérimental COVID-19.
  • Attribution d’un financement de 200 millions de dollars pour soutenir la préparation des vaccins et les plans de distribution et d’administration immédiates des vaccins.
  • A fourni 31 millions de dollars à Cytvia pour des produits consommables liés aux vaccins.
  • En vertu de la loi PREP, a publié des directives autorisant des techniciens en pharmacie qualifiés à administrer des vaccins.
  • Annoncé que McKesson Corporation produira, stockera et distribuera des kits d’approvisionnement auxiliaire en vaccins au nom du Stock national stratégique pour aider les travailleurs de la santé qui administreront les vaccins.
  • Annonce d’un partenariat avec des pharmacies à grande chaîne, indépendantes et régionales pour la fourniture de vaccins.

Priorisation des ressources pour les Américains les plus vulnérables, y compris les résidents des maisons de retraite.

  • Établissement rapide de lignes directrices pour les maisons de soins infirmiers et élargissement des possibilités de télésanté pour protéger les personnes âgées vulnérables.
  • Renforcement de la surveillance, du contrôle et de la transparence des 15 417 maisons de soins infirmiers Medicare et Medicaid en exigeant qu’elles signalent les cas de COVID-19 à tous les résidents, à leurs familles et aux Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).
  • Obligation pour toutes les maisons de soins infirmiers de tester régulièrement le personnel.
  • Lancement d’un programme national de formation sans précédent pour les maisons de soins infirmiers afin de doter le personnel de ces établissements des connaissances dont ils ont besoin pour arrêter la propagation de COVID-19.
  • A débloqué 81 millions de dollars pour augmenter les inspections et a financé 35 000 membres de la Garde nationale pour qu’ils livrent des fournitures essentielles à toutes les maisons de soins infirmiers certifiées par l’assurance-maladie.
  • Déploiement d’équipes d’intervention fédérales pour fournir une assistance technique et une formation sur place aux maisons de soins infirmiers touchées par les épidémies.
  • Distribué des dizaines de milliards de dollars en fonds de secours aux prestataires pour protéger les maisons de soins, les établissements de soins de longue durée, les hôpitaux à filet de sécurité, les hôpitaux ruraux et les communautés les plus touchées par le virus.
  • a libéré 1,5 million de respirateurs N95 du stock national stratégique pour les distribuer à plus de 3 000 établissements de soins infirmiers
  • A demandé au Conseil de revitalisation et d’opportunités de la Maison Blanche de se recentrer sur les communautés mal desservies touchées par le coronavirus.
  • A exigé que les résultats des tests comprennent des données sur la race, le sexe, l’ethnicité et le code postal, afin de garantir que les ressources soient dirigées vers les communautés touchées de manière disproportionnée par le virus.
  • L’assurance que le test soit proposé dans 95 % des centres de santé fédéraux qualifiés (FQHC), qui desservent plus de 29 millions de patients dans 12 000 communautés à travers le pays.
  • A investi un montant sans précédent de 8 milliards de dollars dans les communautés tribales.
  • Maintien d’un accès sûr aux soins de santé pour les anciens combattants pendant toute la durée de la pandémie COVID-19 et soutien des systèmes hospitaliers et des maisons de soins privées et publiques non spécialisées dans l’aide aux anciens combattants par le biais d’équipes cliniques.
  • A signé une législation garantissant qu’aucune réduction des prestations d’éducation des vétérans n’est prévue dans le cadre du projet de loi sur l’enseignement à distance en ligne.

Soutien aux Américains pour leur retour à l’école et au travail en toute sécurité.

  • Publication des Guidelines for Opening Up America Again, un plan détaillé destiné à aider les gouverneurs dans leurs efforts de réouverture du pays. A mis l’accent sur la protection des plus vulnérables et l’atténuation du risque d’une éventuelle reprise, tout en relançant l’économie et en permettant aux Américains de retrouver leur emploi en toute sécurité.
  • A aidé les Américains à reprendre le travail en leur fournissant des conseils détaillés sur les mesures de sécurité au travail pour se protéger contre le COVID-19, et en enquêtant sur plus de 10 000 plaintes et renvois liés au coronavirus.
  • A fourni plus de 31 milliards de dollars pour soutenir les écoles primaires et secondaires.
  • Distribué 125 millions de masques faciaux aux districts scolaires.
  • Fourniture de directives complètes aux écoles sur la manière de protéger et d’identifier les personnes à haut risque, de prévenir la propagation de COVID-19 et de dispenser un enseignement en personne en toute sécurité.
  • Rétablissement de la sécurité des sports universitaires, y compris le football Big Ten et Pac-12.

Sauvé l’économie américaine avec près de 3 400 milliards de dollars de secours, le plus important programme d’aide financière de l’histoire.

  • Obtention d’une première loi de 8,3 milliards de dollars sur la préparation et la lutte contre les coronavirus, pour soutenir le développement de traitements et de vaccins, et pour acheter des fournitures et des équipements médicaux essentiels.
  • Signature de la loi sur la première aide aux familles contre les coronavirus, d’une valeur de 100 milliards de dollars, garantissant la gratuité des tests de dépistage des coronavirus, des congés maladie payés et des congés familiaux d’urgence, le financement de Medicaid et l’aide alimentaire.
  • Signature de la loi CARES (Coronavirus Aid, Relief, and Economic Security), d’un montant de 2,3 trillions de dollars, qui apporte une aide immédiate et sans précédent aux familles, aux travailleurs et aux entreprises américaines.
  • Signature d’une législation supplémentaire prévoyant près de 900 milliards de dollars pour soutenir les interventions et les secours d’urgence contre les coronavirus, y compris les fonds indispensables pour poursuivre le programme de protection des salaires.
  • Signature du Paycheck Protection Program et de la Healthcare Enhancement Act, ajoutant 310 milliards de dollars supplémentaires pour reconstituer le programme.
  • Versement d’environ 160 millions de dollars de secours aux travailleurs américains.
  • Par le biais du Paycheck Protection Program, a approuvé plus de 525 milliards de dollars en prêts-subventions à plus de 5,2 millions de petites entreprises, soutenant plus de 51 millions d’emplois américains.
  • Le département du Trésor a approuvé la création de la Facilité de liquidité des fonds communs de placement du marché monétaire pour fournir des liquidités au système financier.
  • Le département du Trésor, en collaboration avec la Réserve fédérale, a pu mobiliser environ 4 000 milliards de dollars en facilités de prêts d’urgence.
  • Signature d’un décret prolongeant les prestations de chômage élargies.
  • Signature d’un décret visant à suspendre temporairement le paiement des prêts étudiants, les expulsions et la collecte des impôts sur les salaires.
  • La Small Business Administration a élargi l’accès à l’aide économique d’urgence pour les petites entreprises, les entités religieuses et confessionnelles.
  • Protection des emplois pour les travailleurs américains touchés par la COVID-19 en suspendant temporairement plusieurs visas de non-immigrant liés à l’emploi, y compris les H-1B, les H-2B sans lien avec la chaîne d’approvisionnement alimentaire, certains H-4, ainsi que les L et certains J.

Des soins de santé de qualité pour les Américains

Cette administration a permis aux patients américains de se prendre en charge en élargissant considérablement le choix, la transparence et le caractère abordable des soins de santé.

  • Élimination du mandat individuel Obamacare – un soulagement financier pour les ménages à faibles et moyens revenus qui représentaient près de 80 % des familles qui payaient la pénalité pour ne pas avoir acheté d’assurance maladie.
  • Un plus grand choix pour les consommateurs en favorisant la concurrence sur le marché de l’assurance maladie individuelle, ce qui a permis de réduire les primes pendant trois années consécutives.
  • Sous l’administration Trump, plus de 90 % des comtés disposent de plusieurs options sur le marché de l’assurance individuelle.
  • Offre de plans de santé d’association, qui permettent aux employeurs de se regrouper et d’offrir à leurs employés une couverture santé plus abordable et de qualité à un coût jusqu’à 30 % inférieur.
  • Augmentation de la disponibilité des plans de santé à court terme et à durée limitée, qui peuvent coûter jusqu’à 60 % de moins que les plans traditionnels, ce qui donne aux Américains plus de souplesse pour choisir les plans qui répondent à leurs besoins.
  • L’élargissement des modalités de remboursement des soins de santé, qui permet à des millions d’Américains de pouvoir acheter le régime de leur choix sur le marché individuel et d’en faire ensuite couvrir le coût par leur employeur.
  • Ajout de 2 100 nouvelles options de plan Medicare Advantage depuis 2017, soit une augmentation de 76 %.
  • Diminution des primes de Medicare Advantage de 34 % à l’échelle nationale, soit le niveau le plus bas depuis 14 ans. Les économies réalisées par les bénéficiaires sur les primes du plan de santé Medicare ont totalisé près de 1,5 milliard de dollars depuis 2017.
  • Amélioration de l’accès aux comptes d’épargne santé non imposables pour les personnes souffrant de maladies chroniques.
  • Élimination des taxes coûteuses d’Obamacare, y compris la taxe sur l’assurance maladie, la taxe sur les appareils médicaux et la « taxe Cadillac ».
  • Collaboration avec les États pour assouplir et alléger la réglementation oppressive d’Obamacare, notamment par des dérogations en matière de réassurance pour aider à réduire les primes.
  • Publication de principes législatifs pour mettre fin à la facturation médicale surprise.
  • Finalisation des exigences de transparence des prix sans précédent de la part des hôpitaux et des compagnies d’assurance afin que les patients sachent ce qu’il en coûte avant de recevoir des soins.
  • Elle a pris des mesures pour exiger des hôpitaux qu’ils rendent publics et facilement accessibles en ligne les prix qu’ils négocient avec les assureurs.
  • Amélioration de l’accès des patients à leurs données de santé en pénalisant les hôpitaux et en faisant perdre aux cliniciens leurs primes d’encouragement s’ils ne s’y conforment pas.
  • A élargi l’accès à la télésanté, en particulier dans les communautés rurales et mal desservies.
  • Augmentation des paiements de l’assurance-maladie aux hôpitaux ruraux afin d’endiguer une décennie de fermetures croissantes et d’offrir un meilleur accès aux soins dans les zones rurales.

Mise en place de réformes sans précédent qui ont permis de réduire considérablement le prix des médicaments sur ordonnance.

  • Pour la première fois en 51 ans, le prix des médicaments a baissé.
  • Lancement d’une initiative visant à mettre un terme à la libéralisation du marché mondial des médicaments.
  • Finalisation d’une règle permettant l’importation de médicaments sur ordonnance en provenance du Canada.
  • Finalisation de la règle de la nation la plus favorisée pour s’assurer que les compagnies pharmaceutiques offrent les mêmes rabais aux États-Unis qu’aux autres nations, ce qui a permis de réaliser des économies estimées à 85 milliards de dollars sur sept ans et 30 milliards de dollars rien qu’en frais.
  • Proposition d’une règle obligeant les centres de santé financés par le gouvernement fédéral à répercuter directement sur les patients les rabais des compagnies pharmaceutiques sur l’insuline et les Epi-Pens.
  • A mis fin aux clauses de bâillon qui empêchaient les pharmaciens d’informer les patients sur les meilleurs prix pour les médicaments dont ils ont besoin.
  • a mis fin aux coûteux pots-de-vin versés aux intermédiaires et a fait en sorte que les patients bénéficient directement des rabais disponibles au comptoir des pharmacies, permettant aux Américains d’économiser jusqu’à 30 % sur les produits pharmaceutiques de marque.
  • La partie D améliorée prévoit d’offrir à de nombreuses personnes âgées l’accès à un large éventail d’insulines dans le cadre de l’assurance-maladie, à un prix maximum de 35 dollars pour un mois d’approvisionnement de chaque type d’insuline.
  • Réduction des primes pour les médicaments sur ordonnance de la partie D de l’assurance-maladie, ce qui permettra aux bénéficiaires d’économiser près de 2 milliards de dollars en coûts de primes depuis 2017.
  • A mis fin à l’initiative sur les médicaments non approuvés, qui accordait l’exclusivité du marché aux médicaments génériques.

(suite demain jeudi)

MaisonBlanche.gov

LE BILAN EXCEPTIONNEL DU 1er MANDAT DU PRÉSIDENT TRUMP (1/5)

© Traduction de Pierre REHOV

avec l'aimable autorisation de Dreuz.info.

Publié dans DREUZ INFO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article