POUTINE MET AU PAS LE MAIRE DE MOSCOU ET S’EXPRIME A DAVOS…

Publié le par Boris Guenadevitch Karpov

POUTINE MET AU PAS LE MAIRE DE MOSCOU ET S’EXPRIME A DAVOS…

Je vous expliquais avant hier l’ordre de Vladimir Poutine de lever les restrictions “covid” en Russie. Aujourd’hui, le maire de Moscou a donc obtempéré et pris les décrets nécessaires qui comprennent 3 points  : tous les établissements scolaires repassent en mode “normal”, fin de l’obligation de 30% de travail à distance pour les sociétés commerciales, et surtout fin de la fermeture à 23h des restaurants cafés et clubs et donc de fait la ré-ouverture des établissements de nuit, très courus à Moscou. Il ne reste donc plus à Moscou que l’obligation de porter un masque dans les transports et les magasins, mais je vous ai déjà expliqué le taux de respect de cette mesure.

Selon une source requérant l’anonymat, le maire de Moscou a obéi aux ordres du Président bien à contre-ceoeur, puisqu’il était engagé dans une politique de durcissement fidèle au plan globaliste. Il est parfaitement clair que le poids politique de Sobyanine, que certains voyaient en successeur de Vladimir Poutine, s’est effondré. Bien que théoriquement toujours “responsable de l’organisation de la lutte contre le virus” pour l’ensemble de la Russie, c’est depuis plusieurs mois Vladimir Poutine qui lui dicte ses décisions depuis l’été dernier. La plupart des analystes politiques prévoient la chute prochaine du maire de Moscou, d’ailleurs littéralement détesté par environ 80% des moscovites.

Aujourd’hui, pour la première fois en 12 ans, le président russe a pris (à distance) la parole au Forum Economique Mondial de Davos, dont le thème principal est l’influence du covid sur l’économie mondiale. Le discours de Vladimir Poutine a été extrêmement fort, allant contre la folie mondialiste actuelle, assénant “le monde d’après ne doit pas être n’importe quoi”. Un collègue ou moi-même reviendrons prochainement sur ce sujet.

Boris Guenadevitch Karpov

https://boriskarpov.tvs24.ru

Publié dans RUSRÉINFO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article