L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Publié le par L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Thouars (Deux Sèvres)

Quatre mois après l’incendie criminel, l’église Saint-Laon rouvre au public

Le 11 octobre 2020, le feu se déclarait dans l’église Saint-Laon de Thouars (79), au niveau du présentoir à cierges et du tronc ad hoc. L’enquête avait abouti vers une suspicion d’incendie criminel, après l’échec d’une tentative de vol sur le tronc. Une porte avait entre autres été incendiée.

L’église a rouvert ses portes au public mi-février, avec une porte en bois neuve et un présentoir à cierges lui aussi rénové. Le ou les auteurs présumés de l’incendie d’octobre courent toujours.

L’église Saint-Laon, construite à l’emplacement d’une chapelle du Xe abritant les reliques du saint, est située dans la vieille ville près de l’ancien couvent des Ursulines, date des XIIe-XVe-XVIIe siècles ; elle a été agrandie au XIXe et classée Monument Historique en 1988.

Source : le Courrier de l’Ouest (17-2-2021)

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Voutezac (Corrèze)

L’église du 15e siècle détruite par un incendie suite à un problème électrique

Ce 19 janvier vers 23h30 un imposant incendie a ravagé l’église XVe-XVIIe de Voutezac, en Corrèze. La toiture a été en grande partie détruite, et le retable XVIIe très abîmé. Deux maisons attenantes ont été endommagées par l’incendie qui s’y est propagé.

Les pompiers ont réussi en revanche à évacuer une grande partie du mobilier liturgique dont une statue de Saint-Christophe du XVe et à circonscrire le feu vers deux heures du matin. D’après les données de l’enquête, il aurait été causé par un problème électrique – de quoi inquiéter desservants et paroissiens alors que nombre d’églises du diocèse, cathédrale y compris, ne sont plus aux normes de sécurité électrique depuis des lustres.

La Fondation du Patrimoine a lancé une collecte de fonds pour rénover l’église – il s’agit de réunir 60.000 € ; près de 20.000 avaient déjà été rassemblés fin janvier. Les travaux devront aussi bénéficier de subventions des collectivités locales et de la DRAC, notamment pour le retable qui était classé.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Saint-Malo

Un adolescent tente d’incendier l’église Notre-Dame de Rocabey

Située non loin d’établissements scolaires et de la gare, entre la plage du Sillon et les bassins à flots, l’imposante église Notre-Dame de Rocabey l’a échappé belle. Le 29 janvier au matin, les paroissiens découvrent des papiers, cartons et journaux consumés à divers endroits de l’église – quatre départs de feu exactement.

Ils ont été allumés la veille au soir par un adolescent de 14 ans que ses empreintes de chaussure et le voisinage ont permis de confondre ; l’un des départs était dans un des confessionnaux en bois. Inconnu de la justice, il a reconnu les faits mais pas donné de motifs. Il sera convoqué devant un juge pour enfants.

Rédaction Christianophobie

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Saint-Léger du bourg d’Orvault

Intrusion de jeunes armés dans l’église : un « fait banal » selon les fidèles

L’intrusion de trois jeunes avec une arme – un pistolet en l’occurrence – dans l’église Saint-Léger du bourg d’Orvault, une banlieue résidentielle au nord de Nantes, n’étonne guère les fidèles. Il est vrai que les faits divers nantais, avec leurs multiples fusillades, et l’insécurité grandissante de la métropole, habituent à tout, surtout au pire.

« Il y a ceux qui considèrent cela comme un fait banal, qui pensent que c’était juste pour faire une photo destinée à alimenter les réseaux sociaux. Et les autres, plus inquiets, qui disent on ne sait jamais », explique le père Lutende dans les colonnes de Presse-Océan (14-2). Il n’a d’ailleurs pas déposé plainte.

Néanmoins, après les attaques de Saint-Etienne de Vouvray et de Nice, l’affaire d’Orvault n’arrange rien, même si l’on semble être plus sur de la bêtise que du terrorisme : « De voir des images comme celle-là s’ajouter à ce malheur, ça n’arrange pas vraiment la situation qui est déjà, disons… un peu anxiogène. Mais bon, on n’a pas vraiment la solution pour que ça s’arrête », se confie encore le curé.

Les jeunes auraient fait un selfie devant l’autel avec le pistolet. Leurs signalements restent évasifs : Le témoin a estimé qu’ils avaient un peu plus d’une vingtaine d’années. Deux d’entre eux seraient de type européen, et le troisième, de type africain, lui a paru plus grand que les autres.

Source : Presse Océan

IN MEMORIAM DANIEL HAMICHE.

Pour toutes ces "informations":

un grand Merci à Guillaume de Thieulloy

Directeur de l’Observatoire de la Christianophobie.fr

Publié dans CHRISTIANOPHOBIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article