INNUMÉRISME OU PAS... (LE QUOTIDIEN D'UN MAIRE RURAL...)

Publié le

INNUMÉRISME OU PAS... (LE QUOTIDIEN D'UN MAIRE RURAL...)

Une habitante de ma commune m’appelle hier vers 17h00. Elle est en galère. Elle s’est fait pirater sa boîte mail et le hacker joue au chat et à la souris avec ses mots de passe. J’étais en pleine analyse Forensics pour le compte d’une entreprise à laquelle un salarié réclame plusieurs dizaines milliers d’euros. J’étais sur le point de terminer. Patatras. Je lui donne rendez-vous à la mairie, munie de son ordinateur pour tenter de résoudre le problème.

17 h 32. Je suis un peu en retard. Elle attend à la porte. Masque oblige. Pas de bisous. J’en ai ras le bol de vivre bâcher ! Elle aussi, d’ailleurs, comme tous les habitants qui n’en peuvent plus de ce barnum…

La batterie de son Pentium 2 Ghz exécutant Windows Vista dans 2 Go de RAM est HS. L’ordinateur date de 2006. La machine met plusieurs minutes pour démarrer. Je n’arrive pas à me brancher au wifi, ni au filaire de la Mairie. Bref, il y a un loup dans la bergerie.

Tant bien que mal, j’arrive à exécuter le programme msconfig pour désactiver les tâches d’arrière-plan et les résidents inutiles, dans lequel se niche très certainement le cheval de Troie. Je redémarre l’ordinateur. J’arrive à me connecter au réseau. Je télécharge Autoruns pour désactiver tout ce qui peut l’être. Je redémarre. Je télécharge BleachBit pour faire les poussières sur la machine, tout en désinstallant tous les logiciels superflus avec BCUninstaller. Il est 19 h 10. Sa machine met quelques dizaines de secondes à redémarrer. On avance !

En fait, elle était venue pour un problème de piratage de son compte SFR. Le gugusse avait ajouté sur l’interface de gestion de sa boîte aux lettres une règle de transfert vers une boîte hotmail. Et donc, à chaque fois qu’elle recevait de l’opérateur, un nouveau mot de passe, le gugusse disposait du nouveau mot de passe pour le changer à nouveau. Ça pouvait durer longtemps. J’ai réglé le pare-feu en passant directement par la base de registre. Et je n’ai pas pu, hélas, lui installer de version récente de Chrome ou de Firefox : son ordinateur dispose d’un processeur 32 bits… obsolète.

Avant de partir, je lui ai indiqué de lancer le soir la commande chkdsk c: /f /r /x afin de corriger son disque sur toutes les erreurs logiques ralentissant l’exécution de son système Windows Vista. Je lui ai conseillé de le faire avant d’aller se coucher, dans la mesure où l’opération risquerait de durer plusieurs heures. Une fois réparé, elle devra ensuite défragmenter son système de fichiers. Là-encore, de longues heures en perspective.

Nous avons fini à 19h30. Un truc qui devait durer quelques secondes… Moment choisi de la vie d’un maire informaticien. ;+)

Elle : Envoie-moi ta facture.

Moi : Tu sais très bien que je ne le fais pas pour ça.

Elle : Alors, tu viendras prendre l’apéro un soir, cet été, à la maison.

Moi : Je préfère. Bisous.

LA SYMPHONIE DE 2022
 
 
 
Denis SZALKOWSKI  

Titulaire d'une maîtrise de sciences économiques, Denis Szalkowski a suivi une formation d'administrateur de base de données Oracle.

Formateur-consultant  : bases de données (MySQL, PostgreSQL, SQL Server, Oracle), Linux (CentOS, Red Hat, Fedora, ...), les infrastructures LAMP, le scripting (Bash, PowerShell, Php) et la sécurité informatique.

Denis Szalkowski est co-fondateur de l'association Saint Pierre Informatique.

Élu dans sa commune de Saint Eloi de Fourques depuis 2001, il en ait devenu maire - sans étiquette – en 2014 et réélu dès le 1er tour en 2020.

Il tient le blog https://extime.fr/

Publié dans Denis SZALKOWSKI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article