LE VOTE INUTILE

Publié le par Daniel JUBERT

LE VOTE INUTILE

Il est vrai, il est certain que nombre de nos concitoyens ne supportent plus le politiquement correct qui tend à imposer un nouvel ordre moral « sans morale » comme le dit le philosophe iconoclaste mais Normand, Michel Onfray.

Il est vrai, il est incontestable que l’argent déversé sur les QPV , comprenez les quartiers politique de la ville, n’a pas freiné l’inexorable montée de la violence qui, quoique les bien pensants en disent, est de plus en plus impitoyable, produite par des voyous de plus en plus jeunes.

Les tenants du nouvel ordre moral vous diront que ces jeunes (qu’ils ne fréquentent surtout pas) expriment un mal-être lié à leur condition d’existence. Si c’est vraiment ça il faut d’urgence trouver une autre politique... Mais est-ce vraiment ça ?

Il est vrai enfin que beaucoup de responsables disent trop souvent que nos ennuis viennent de l’Europe alors qu’en fait ils sont souvent aggravés par une technocratie bien de chez nous.

Ajoutez à tout cela les propos qui avalisent le fait « qu’on n’est plus chez nous », l’hymne des bleus, le lâche assassinat d’une policière, et vous avez tous les ingrédients d’un vote Rassemblement National.

Dans un passé récent ce vote était l’apanage de laissés-pour-compte de la société. Non diplômés, souvent au bas de l’échelle sociale même si ils étaient rejoints le temps d’un scrutin par quelques hobereaux ou quelques pieds noirs nostalgiques, les électeurs du FN étaient assimilés à des oubliés de la croissance.

Aujourd’hui ça a changé, on fait semblant d’oublier l’OAS, on essaie de paraître respectables. Les manches de pioche ont cédé la place au stylo. L’affichage sauvage est proscrit même si on constate ici ou là quelques rechutes. On ne parle plus de « casser du raton » mais on fait campagne dans la diversité. Bref, on pourrait presque croire que ce ne sont plus les « fachos » d’autrefois.

Il n’empêche , et c’est là que le vernis craque, que la même démagogie est à l’œuvre pour faire croire à de pauvres gens que la mondialisation est encore évitable, que l’immigration est réversible, que la France peut redevenir comme avant...

Il leur arrive d’attirer vers eux des électeurs Républicains, un peu paumés, qui ont complètement dilué les leçons du Général.

Lorsqu’il s’agit en plus d’élections locales le vote RN est totalement inutile. Même si ils gagnaient un canton leurs représentants seraient aussi isolés que les écolos dans la précédente assemblée, donc condamnés à l’impuissance et donc incapables d’aider la population de leur canton.

Nous ne sommes pas face à une élection nationale, ici les enjeux sont locaux, les financements, les subventions concernent directement nos communes donc notre vie quotidienne. Voter pour des motifs nationaux est aussi dangereux que de prendre un sens interdit en centre-ville.

Dans les deux cas, ça peut coûter cher !

TOUS FAVORABLES ?

 

 

 

 

Daniel JUBERT, 

Conseiller Départemental de L'Eure 

Canton de Louviers 

Publié dans Daniel JUBERT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article