DONALD TRUMP À LA CEPAC (10) DICTATURE SOCIALISTE, JUSTICE PARTIALE

Publié le par Jean-Patrick GRUMBERG

DONALD TRUMP À LA CEPAC (10) DICTATURE SOCIALISTE, JUSTICE PARTIALE

DICTATURE SOCIALISTE, JUSTICE PARTIALE

Comme les mouvements socialistes et communistes à travers l’histoire, les gauchistes d’aujourd’hui ne croient pas à la liberté, ils ne croient pas à l’équité, et ils ne croient pas à la démocratie. Ils croient à la morale marxiste.

Tout est justifié tant que cela blesse leurs adversaires politiques et fait avancer l’agenda radical de leur parti. C’est un programme radical comme personne n’en a vu auparavant. Sous nos yeux, les démocrates de la gauche radicale transforment la loi elle-même en une arme de persécution partisane. C’est de la persécution. Regardez ce qu’ils font à des gens incroyables comme Rudy Giuliani. Je veux dire, c’est un incroyable… le plus grand maire de l’histoire de la ville de New York, un grand combattant contre le crime.

Et ils utilisent les impôts contre les conservateurs et les chrétiens – comme ils l’avaient fait avec le Tea Party, mais en pire.

Il y a maintenant deux sortes de lois dans ce pays, une pour la foule de gauche, les émeutiers et les déchaînés qui peuvent faire ce qu’ils veulent à qui ils veulent. Et il y a un autre ensemble de règles pour les Américains conservateurs et respectueux des lois, qui se trouvent être des républicains, qui veulent simplement dire ce qu’ils pensent et exercer leurs droits, comme parler d’une élection truquée.

(Suite demain)

LIBERTÉ D’EXPRESSION : LA FRANCE DERRIÈRE LA RUSSIE…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand MERCI à Jean-Patrick Grumberg 

pour la traduction, l'adaptation et les commentaires

Avec l’aimable autorisation de Dreuz.info

Publié dans Jean-Patrick GRUMBERG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article