INTÉGRALE DU DISCOURS DE DONALD TRUMP À LA CPAC (1)

Publié le par Jean-Patrick GRUMBERG

INTÉGRALE DU DISCOURS DE DONALD TRUMP À LA CPAC (1)

Big Tech a censuré le discours du Président Trump à la CPAC (*) le week-end dernier. Comme vous allez le découvrir, Donald Trump peut être très bavard.

Nous remercions Jean-Patrick Grumberg de l’avoir traduit et Dreuz.info.de l’avoir publié.

C’est une longue traduction, mais ‘‘La Petite Souris Normande’’ se devait de le publier tout au long de cet été.

Petite-Souris-Normande-2.jpg     la Petite Souris Normande

(*) La Conservative Political Action Conference (CPAC, prononciation en anglais : /ˈsiː.ˌpæk/) est une réunion politique organisée par les conservateurs américains. Elle a lieu chaque année aux États-Unis et rassemble jusqu'à 10 000 participants.

S'y retrouvent les personnalités les plus en vue des différents courants du mouvement conservateur américain, tant élues, militantes ou dirigeants d'organisation que personnalités des médias.

La CPAC organise également un vote informel de la personnalité la plus représentative du mouvement, qui est généralement considéré comme un baromètre pour le choix du candidat républicain à l'élection présidentielle américaine.

Plusieurs récompenses sont décernées, dont le Ronald Reagan Award, la plus haute décoration, le Jeane Kirkpatrick Academic Freedom Award, le Defender of the Constitution Award, le Charlton Heston Courage Under Fire Award ou le plus récent Blogger of the Year Award. (Wikipédia)

Merci beaucoup. Merci à Matt. Quel travail. Quel travail lui et Mercedes ont fait. La CPAC est un événement important. Il y a beaucoup de gens qui attendent dehors et veulent entrer. Quelqu’un voudrait-il céder sa place ? Quelqu’un ?

Je veux vous présenter mes respects. CPAC est vraiment quelque chose, quel travail ils ont fait, et je suis ravi d’être de retour au cœur du Texas avec les fiers patriotes conservateurs, qui mènent courageusement la bataille pour sauver notre pays. C’est de ça qu’il s’agit.

Pendant un an avant l’élection, les médias Fake News ont dit qu’on pouvait se demander comment le Texas allait voter. Que tout n’était pas joué. Vous savez ce que signifie « tout n’est pas joué » ? Que c’est serré. Et ils avaient raison, sauf que c’était serré – pour Biden. Pas pour vous et moi. Ils ont dit : « Les bureaux de vote ont fermé au Texas. Donald Trump a gagné le Texas. » Pendant combien de temps avons-nous entendu ça ? Ça ne sera jamais serré si nous avons le bon candidat. Cet Etat ne sera jamais hésitant [entre un démocrate et un républicain]. C’est un endroit très, très spécial, et nous allons le garder comme ça.

Le Texas, rempart contre la gauche radicale

[Donald Trump emploie l’expression « radical left », qui en français n’est pas tout à fait « extrême gauche ». S’il n’utilise pas l’expression « far left », c’est parce qu’il fait une différence entre la gauche dure « radical left », la gauche socialiste et marxiste – socialiste et marxiste n’étant pas différents pour nous – et l’extrême gauche fasciste qui est plus activiste : Antifa, Black Lives Matter, les théoriciens de la race critique. J’emploie donc la traduction « gauche radicale » quand Trump dit radical left].

Avec l’aide de tout le monde ici aujourd’hui, nous allons vaincre la gauche radicale, les socialistes, les marxistes, et les théoriciens de la race critique. Qui a même eu l’idée saugrenue d’utiliser ce terme ? Nous allons sécuriser nos frontières. Nous allons stopper la cancel culture de la gauche. Nous allons rétablir la liberté d’expression et des élections équitables, et nous rendrons à l’Amérique sa grandeur. C’est aussi simple que ça.

Depuis le tout début, les personnes présentes dans cette salle ont été parmi les plus fidèles et les plus féroces partisans de notre incroyable mouvement, le plus grand mouvement politique de l’histoire de notre pays. Et je peux le dire car personne ne m’a jamais démenti. Regardez tous ces gens des fake news là-bas [en désignant les cameramen]. Ils ne se mesurent pas à nous.

Je veux remercier personnellement chacun d’entre vous pour votre incroyable soutien, et votre soutien à CPAC. Vous n’avez jamais cessé de vous battre pour moi, et je ne cesserai jamais, jamais de me battre pour vous. C’est promis. Je tiens particulièrement à remercier deux personnes merveilleuses et vraiment extraordinaires qui rendent cet incroyable événement possible. Vous les connaissez presque aussi bien que moi. Matt et Mercedes Schlapp. Merci, merci. Levez-vous, s’il vous plaît. Merci. Merci à vous.

Le public : « Trump a gagné ! Trump a gagné ! »

Merci. C’est vrai. Nous avons tous gagné. Il y a aussi avec nous un vrai conservateur texan, et un vrai leader. Où est-il ? Ken Paxton. Nous aimons Ken. Merci beaucoup, Ken. Nous apprécions que tu sois là. Nous sommes également reconnaissants d’être rejoints…

  • [Quelqu’un crie des insultes dans la salle]

Le public : « USA, USA, USA, USA, USA, USA, USA, USA. USA. »

« Qu’il rentre chez lui, qu’il rentre chez sa maman. Sa maman est une de nos grandes supportrices, d’ailleurs. Il va avoir une nuit difficile. Nous sommes heureux d’être rejoints par une merveilleuse – pas seulement une personne politique – mais une merveilleuse personne, le gouverneur Kristi Noem. Merci, Kristi. Et nous avons beaucoup de membres du Congrès ici. Puis-je demander à nos excellents membres du Congrès de se lever, s’il vous plaît ? Quel groupe. Des guerriers !

(Suite demain)

LIBERTÉ D’EXPRESSION : LA FRANCE DERRIÈRE LA RUSSIE…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec l’aimable autorisation de Dreuz.info

Un grand MERCI à Jean-Patrick Grumberg 

pour la traduction, l'adaptation et les commentaires.

 

Jean Patrick Grumberg est journaliste.

Dans les années 70, il a travaillé sous la direction de Georges Wolinski à Charlie mensuel, puis a été chef d'entreprise, lobbyiste.

Il est contributeur au site de Pamela Geller, Dreuz.info, et d'autres médias anglophones et francophones comme Cnew

Publié dans Jean-Patrick GRUMBERG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article