LE VÉLO ÉLECTRIQUE EN LIBRE SERVICE A LOUVIERS & VAL DE REUIL

Publié le par La Communauté d'Agglomération Seine-Eure

LE VÉLO ÉLECTRIQUE EN LIBRE SERVICE A LOUVIERS & VAL DE REUIL

Les 4 premières stations de vélo à assistance électrique en libre-service ont été inaugurées ce vendredi à Louviers. A la fin de l’année, 12 stations et 50 vélos seront déployés à Louviers et Val-de-Reuil.

Sur l’Agglo, plus de la moitié des déplacements quotidiens sont inférieurs à 3 km. Seuls 1,2% sont effectués à vélo. Pour inciter les habitants ou visiteurs du territoire Seine-Eure à adopter ce mode de déplacement vertueux, l’Agglo a inauguré vendredi un nouveau service : le vélo à assistance électrique en libre-service. Il a été présenté par le maire de Louviers et les vice-présidents de l’Agglo Jean-Pierre Duvéré (VP délégué Semo) et Jacky Bidault (Mobilités) et le directeur de Transdev Seine-Eure Benoit Croizé.

20 vélos répartis sur 4 stations, à Louviers, sont mis à disposition des usagers : place Thorel (9 bornes), parvis Arnaud Beltrame (devant le lycée des Fontenelles, 9 bornes), à l’office de tourisme Seine-Eure (10 rue du Maréchal Foch, 5 bornes) et plaine des loisirs (Caséo-Glacéo, 5 bornes). Une 5ème station est prévue au Hub à l’automne (9 bornes) quand les travaux seront terminés.

Sur le dernier trimestre 2021, une 2ème phase de déploiement est prévue à Val-de-Reuil avec l’aménagement de 7 stations : gare SNCF, place des Chalands, Conservatoire, centre commercial des Falaises, place des 4 saisons, parc des sports, stade Léo-Lagrange.

Au total, ce sont donc 12 stations et 50 vélos qui aideront les usagers à faire leur déplacement sur le territoire. Si ce nouveau service rencontre l’approbation des usagers, il sera déployé plus largement sur le territoire.

LE VÉLO ÉLECTRIQUE EN LIBRE SERVICE A LOUVIERS & VAL DE REUIL

COMMENT ÇA MARCHE ?

Pour louer un vélo il suffit :

– de télécharger l’appli Semo vélo-libre service (ou de se rendre sur le site semo.ecovelo.mobi), de renseigner la fiche, d’entrer ses coordonnées bancaires. Un code de déverrouillage reçu sur le téléphone est à reporter sur le boitier du vélo. La chaine ainsi libérée permettra d’accrocher le vélo au mobilier urbain le temps d’un arrêt minute dans un magasin par exemple. En fin de course, il suffit de restituer le vélo dans n’importe quelle station et de le verrouiller à la borne ou à un autre vélo si toutes les bornes sont occupées.

– ou d’envoyer un sms au 07 55 53 69 99. Un code de déverrouillage est envoyé à l’usager, qui n’a plus qu’à le saisir pour libérer le vélo.

– ou d’utiliser le badge NFC ou la carte Atoumod pour les abonnés Semo Bus.

Au moment de la location, l’usager peut voir le niveau de charge de la batterie. Un mécanicien Semo en a lui aussi connaissance en temps réel, pour tous les vélos. Une fois par jour, il les récupère pour les mettre en charge. Pas d’inquiétude, chaque vélo a 70 km d’autonomie !

LE VÉLO ÉLECTRIQUE EN LIBRE SERVICE A LOUVIERS & VAL DE REUIL

COMBIEN ÇA COÛTE ?

– 3 cts/min pour les utilisateurs occasionnels.

– 7€/mois ou 30€/an avec un abonnement. Les 30 première minutes de chaque location sont gratuites puis 3 cts/min.

– 5€/mois ou 25€/an pour les personnes ayant déjà un abonnement Semo bus. Là aussi, les 30 première minutes de chaque location sont gratuites puis 3 cts/min.

Le service est réservé aux plus de 14 ans et chaque utilisateur peut louer jusqu’à 4 vélos simultanément.

LE VÉLO SUR L’AGGLO C’EST AUSSI :

– 50 km dédiés au vélo et 80 km supplémentaires réalisés au cours de l’actuel mandat

– des racks à vélo derrière certains bus pour concilier ces 2 modes de transport doux

– Des vélos à assistance électrique mise à disposition des salariés d’entreprises grâce à un partenariat Agglo/entreprises (location prise en charge à 50% par l’Agglo)

– Une maison du vélo en 2023 dans les sheds réhabilités à Louviers

– Le retour du vélobus pour les scolaires en 2022. Un prototype doit être présenté en octobre prochain.

Source : https://www.agglo-seine-eure.fr/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article