DONALD TRUMP À LA CEPAC (16) : OÙ SONT LES RAPPORTS SUR LA CORRUPTION DERRIÈRE LE DOSSIER RUSSE ?

Publié le par Jean-Patrick GRUMBERG

DONALD TRUMP À LA CEPAC (16) : OÙ SONT LES RAPPORTS SUR LA CORRUPTION  DERRIÈRE LE DOSSIER RUSSE ?
OÙ SONT LES RAPPORTS SUR LA CORRUPTION  DERRIÈRE LE DOSSIER RUSSE ?

Et au fait, où est Durham ? Il a disparu. Pourquoi n’ont-ils pas utilisé l’excellent rapport Horowitz [à charge contre les démocrates] ? C’est incroyable.

Même le New York Times a écrit un virulent éditorial sur James Comey, basé sur le rapport Horowitz. Il parlait des crimes et des mauvais actes commis par Comey, McCabe et autres. Et ce, avant même le rapport Durham. Je voudrais remercier l’inspecteur général Horowitz pour ce rapport. Il aurait dû être utilisé. Ils n’ont pas voulu l’utiliser. Je suppose que c’est l’État profond [Deep State]. Je ne sais pas à quoi ils pensent. Mais si vous ne pouvez pas attendre Durham, lisez simplement le brillant fil de discussion d’un homme nommé Daryl Cooper sur Twitter. Il raconte toute l’histoire. Vous devez le lire.

Comme il le dit, « Nous savons que le dossier Steele était la seule preuve pour justifier l’espionnage de la campagne Trump. » Pensez-y. Ils ont espionné ma campagne et rien ne leur arrivera…

Pouvez-vous imaginer ce qui se serait passé si j’avais espionné la campagne de Biden ou celle d’Obama ?

Ils ont espionné ma campagne, nous les avons attrapés, et rien ne s’est passé. Le FBI savait que le dossier Steele était une opération du DNC, payée par le DNC et l’escroc Hillary Clinton, qui, soit dit en passant, est la personne la plus en colère aux États-Unis aujourd’hui. Vous savez pourquoi ? Elle a dit : « Pourquoi diable n’avez-vous pas [volé les élections par la fraude] pour moi en 2016 ? ».

(Suite demain)

LIBERTÉ D’EXPRESSION : LA FRANCE DERRIÈRE LA RUSSIE…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand MERCI à Jean-Patrick Grumberg 

pour la traduction, l'adaptation et les commentaires

Avec l’aimable autorisation de Dreuz.info

Publié dans Jean-Patrick GRUMBERG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article