« JE SUIS CANDIDATE A LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE POUR RESTAURER LA FIERTÉ FRANÇAISE ».Valérie Pécresse (1/3)

Publié le par Marion Mourque & Valérie Pécresse

« JE SUIS CANDIDATE A LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE POUR RESTAURER LA FIERTÉ FRANÇAISE ».Valérie Pécresse (1/3)

Je suis candidate à la présidence de la République pour restaurer la fierté française. Je ne supporte plus qu’on parle au lieu d’agir. Nous devons rompre avec dix ans de mauvais choix, de demi-mesures, d’indécisions, et en fin de compte d’affaissement de notre pays.

Je veux faire plutôt que chercher à plaire. Après un quinquennat pour pas grand-chose, et je le dis à regret, avec très peu de réformes, comme celle repoussée des retraites, des figures d’autorité abaissées et contestées, nos lois bafouées, des déficits abyssaux, des fractures accrues. Je veux remettre le pays en ordre.

En 2022, la France doit prendre un nouveau départ. Cet été, je parcoure le pays à la rencontre des Français pour enrichir mon projet.

Vous aviez indiqué vouloir le dire à la fin de l’été. Pourquoi le faire maintenant ?

J’avais pris l’engagement de lancer 80% de mon programme régional dès juillet. C’est chose faite depuis. Je fais de la politique par la preuve et les engagements tenus sont la clé pour que les Français retrouvent la confiance dans la politique.

Est-ce une candidature qui passe par la primaire de la droite ? Reprenez-vous votre carte aux Républicains ?

Je me présenterai en femme libre. Mais, nous avons un devoir d’unité et de jouer collectif, car il faut un seul candidat de l’alliance de la droite et du centre pour l’alternance. Je n’ai pas peur de la primaire. Je ferai tout pour gagner et rassembler.

Mais Xavier Bertrand refuse de se soumettre à un système de départage. Ne craignez-vous pas deux candidatures de droite au premier tour de la présidentielle ?

C’est aux Français de la droite et du centre de décider. Personne n’a la légitimité de les priver de ce choix.

Que répondez-vous à ceux qui vous voient comme une future premier ministre de Xavier Bertrand, voire d’Emmanuel Macron ?

Les femmes ne sont pas là pour jouer les numéros deux. Par ailleurs, pour ceux qui l’auraient oublié, Emmanuel Macron a envoyé cinq ministres face à moi aux régionales. Je suis prête à être la première femme présidente de la République.

La France est confrontée à une quatrième vague épidémique. Les mesures prises par le gouvernement vous semblent-elles suffisantes ?

Face à un variant Delta contagieux et dangereux, il n’y a pas d’autre choix : vacciner, convaincre, aller vers les publics défavorisés ou isolés et les jeunes. C’est ce que nous faisons à la région avec nos centres de vaccination dans les îles de loisirs. Le durcissement du passe sanitaire reste beaucoup moins contraignant qu’un confinement.

(Suite demain)

Par Marion Mourgue. Lire l'interview sur Le Figaro

« JE SUIS CANDIDATE A LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE POUR RESTAURER LA FIERTÉ FRANÇAISE ».Valérie Pécresse (1/3)

https://www.soyonslibres.fr/

« JE SUIS CANDIDATE A LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE POUR RESTAURER LA FIERTÉ FRANÇAISE ».Valérie Pécresse (1/3)

Publié dans PRÉSIDENTIELLE 2022

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

acid'eure 09/09/2021 08:13

ha bon ? rien de neuf. Madame, 40a de blabla ça suffit. Ce n'est pas avec votre suffisance que vous ferez changer d'avis ceux qui vont à la pêche lors des élections !!!