LES PIEUX MUSULMANS ONT TUÉ 3.500 CHRÉTIENS NIGERIANS ET ATTAQUÉ 300 ÉGLISES EN 200 JOURS

Publié le par Christian LARNET

LES PIEUX MUSULMANS ONT TUÉ 3.500 CHRÉTIENS NIGERIANS ET ATTAQUÉ 300 ÉGLISES EN 200 JOURS

Au cours des 200 derniers jours, 3 462 chrétiens ont été assassinés par des musulmans très pratiquants. C’est presque autant que le nombre total de chrétiens assassinés sur toute l’année 2020 et ça fait moins la Une des journaux qu’une seule mosquée attaquée.

Le rapport de la Société internationale pour les libertés civiles et l’État de droit (1) montre en outre que, de mai à juillet, 780 adeptes du Christ ont été enlevés dans des villages à travers le Nigeria.

Les musulmans de Boko Haram et les bergers Fulanis sont cités tout au long du rapport. Ces groupes classés terroristes, mais qui se contentent d’appliquer les préceptes de leur livre saint à la lettre, s’efforcent sans relâche de prendre le contrôle du pays parce que leur prophète a ordonné que toute la planète devait devenir islamique.

° Des centaines d’enfants des écoles nigérianes ont été pris pour cible cette année, enlevés par des hommes armés qui menacent de torturer ou tuer leurs captifs si une rançon n’était pas versée.

° CBN News a rapporté que plus de 300 garçons ont été enlevés d’une école secondaire scientifique gouvernementale le 11 décembre, où la police a engagé une fusillade avec les assaillants.

° Des centaines de filles ont été enlevées en février dans l’école secondaire publique de Jangebe, dans l’État de Zamfara, après qu’un groupe important d’hommes armés ait fait irruption dans l’établissement.

° En mars, huit membres de la Redeemed Christian Church of God à Kaduna ont été enlevés sous la menace d’une arme. Les kidnappeurs ont exigé une rançon de 131 000 dollars.

° Et le mois dernier, un étudiant a été tué et 10 personnes ont été enlevées sur le campus principal de l’école polytechnique Nuhu Bamalli à Zairia, dans l’État de Kaduna.

Le dernier rapport montre également que près de 300 églises ont été attaquées, détruites ou brûlées depuis janvier 2021. Au moins dix prêtres ont été enlevés ou tués par les djihadistes.

Il a été établi que les lieux de culte de l’État de Taraba ont été les plus touchés.

° Rien n’indique que des suspects aient été arrêtés pour ces crimes ni que les victimes survivantes et les familles des victimes décédées reçoivent un soutien du gouvernement du Nigeria.

° Le groupe de surveillance de la persécution des chrétiens Open Doors place le Nigeria presque tout en haut sur sa liste de surveillance mondiale, au neuvième rang, juste derrière l’Iran.

Près de la moitié des Nigérians sont chrétiens – 95,4 millions de personnes sur une population de 206,2 millions – une situation inacceptable pour les suprémacistes musulmans. La plupart des chrétiens se trouvent dans le sud du pays. Le nord du Nigeria est en grande partie musulman, et c’est dans le nord et le centre du pays que les chrétiens sont le plus persécutés.

Les massacres de chrétiens par des musulmans n’apparaissent nulle part à la Une des journaux télévisés, c’est pourquoi les médias appellent les chrétiens des « extrémistes » et les musulmans des « victimes de l’islamophobie ».

  1.  https://hrwf.eu/wp-content/uploads/2021/07/Nigeria-2021.pdf
LES PIEUX MUSULMANS ONT TUÉ 3.500 CHRÉTIENS NIGERIANS ET ATTAQUÉ 300 ÉGLISES EN 200 JOURS

Christian LARNET

Licencié en droit. De droite. Libéral pour moins d’état. Catholique non pratiquant. Collectionneur de timbres et geek sur les bords. Amoureux des Etats Unis, de la France d’hier et de l’Espagne.

Publié dans Christian LARNET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article