CINQ SEMAINES EN JASON D’ATHÈNES À TOULON (2)

Publié le par Gildas Le Breton

cuirassier grec GEORGIOS AVEROFF

cuirassier grec GEORGIOS AVEROFF

Mardi 13/07/21 J2

Malgré la chaleur nous avons bien dormi, JASON nous berce…

Notre ami voudrait officiellement déclarer le changement d'équipage, nous essayons vainement de télécharger des documents officiels. Inutile car au poste des affaires maritimes local on nous dit que ce n’est pas nécessaire et que nous pouvons naviguer sans déclaration !

Il fait très chaud et nous annulons toute visite à l’Acropole. Les tarifs demandés par les guides sont également très élevés et décourageants…

cuirassier grec GEORGIOS AVEROFF

cuirassier grec GEORGIOS AVEROFF

Alors nous allons visiter le cuirassier grec GEORGIOS AVEROFF, construit à Livourne en 1911 et héros des guerres balkaniques contre la Turquie. Les postes d'équipage, des vues sur les carrés des officiers et de l’amiral à voir ou apercevoir ; luxe d’un côté, promiscuité de l’autre. Pas possible de visiter la machine à quadruple expansion, dommage !

une trirème

une trirème

À côté, une trirème. La visite n’est pas permise, j’aurais tant apprécié de voir comment les postes des rameurs étaient organisés et comment les rames ne s’entremêlaient pas. Invention corinthienne, elle a été améliorée tout au long de l’Antiquité principalement par les Phéniciens qui utilisaient 2 rameurs par poste au rang inférieur, 4 au rang intermédiaire et 6 au rang supérieur sur leurs dodécadères… On est loin des navires de 50 rames régulièrement cités par Hérodote.

Après-midi sieste dans une chaleur étouffante avant d'aller dîner à Microlimano. Village de pêcheurs dont le front de mer est transformé pour recevoir des touristes et donner de la place aux restaurants. Malheureusement nous n'avons pas choisi le meilleur, l'Ommos : accueil très limite, l'option sourire n'était pas disponible. Légumes et poulpe grillés, c'était bon. Heureusement !

(A suivre).

sport voiliers vacances etoileb-002    Gildas Le Breton 

Publié dans GILDAS LE BRETON

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article