UN ÉTOURDI INCURABLE... (11) : LE PARCMÈTRE

Publié le par Jean-Patrick GRUMBERG

UN ÉTOURDI INCURABLE... (11) : LE PARCMÈTRE

LE PARCMÈTRE

Vendredi soir. Je vais récupérer un manteau en cuir que ma femme a donné à réparer, avant de me rendre chez des amis pour dîner. Il est tard, il y a beaucoup de circulation, ils habitent à Tarzana, c’est à 1h10 de voiture de Beverly Hills où se trouve l’atelier du retoucheur.

Coup de chance, je trouve une place presque devant pour me garer. Je mets de l’argent dans le parcmètre et je marche vers son atelier, qui est en étage. Je sors ma carte bleue pour payer. Le propriétaire, un vrai artiste qui fait des miracles, me dit qu’il ne prend pas la carte, et précise qu’il me l’avait dit au téléphone. C’est vrai, il me l’avait dit, mais j’avais oublié. Il m’indique le distributeur de billets le plus proche.

Je descends, je tourne à gauche, je passe devant ma voiture, je vois que je n’ai plus que 3 minutes sur le parcmètre, et me dis qu’en revenant, je dois remettre de l’argent. J’arrive à la banque, je sors 150 dollars, et je retourne à sa boutique. Je passe devant ma voiture, et je m’apprête à recharger le parcmètre.

Machinalement, je regarde l’écran, il reste 2 heures de stationnement. Bizarre, j’avais lu 3 minutes.

Je regarde mieux parce que les voitures sont garées en épi : en fait, par distraction, je regardais la voiture à côté. Je mets de l’argent dans le bon parcmètre, et je retourne chez le réparateur. Je sors les dollars, et là je m’aperçois qu’en fait, j’avais assez d’argent sur moi, je n’avais pas besoin de descendre à la banque. Mais je n’avais pas pensé à fouiller dans ma poche.

Je récupère le manteau de ma femme, je retourne à ma voiture, je prends l’autoroute. Je m’arrête pour acheter une bouteille de vin. Et là je m’aperçois que j’ai oublié ma carte de crédit à Beverly Hills dans le distributeur de billets…

UN ÉTOURDI INCURABLE... (2)  : LE COCKTAIL

© Jean-Patrick GRUMBERG 

avec l’aimable autorisation de Dreuz.info

Jean Patrick Grumberg est journaliste.

Dans les années 70, il a travaillé sous la direction de Georges Wolinski à Charlie mensuel, puis a été chef d'entreprise, lobbyiste.

Il est contributeur au site de Pamela Geller, Dreuz.info, et d'autres médias anglophones et francophones comme Cnews.

Publié dans Jean-Patrick GRUMBERG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article