LES DIX PLUS GROSSES TROMPERIES DE BIDEN (1/10)

Publié le par Christian Larnet

LES DIX PLUS GROSSES TROMPERIES DE BIDEN (1/10)

En un peu plus de huit mois, le président Joe Biden et son administration ont été pris dans un enchevêtrement de promesses non tenues, de fausses assurances, de mensonges et de tromperies sur toute une série de sujets, écrit Natalia Mittelstadt* (1).

Voici le 1er exemple parmi les 10 les plus flagrants :

 

1 Il n’y aura « jamais d’obligation de vaccin »

En réponse à la question d’un journaliste lors d’un point de presse de la Maison Blanche en juillet concernant la possibilité que le gouvernement fédéral émette une obligation de vaccination, l’attachée de presse Jen Psaki a déclaré que ce n’était « pas le rôle du gouvernement fédéral ; c’est le rôle que les institutions, les entités du secteur privé et d’autres peuvent prendre ». En réponse à une question précédente, Mme Psaki avait déclaré : « Je ne pense pas que notre rôle soit de blâmer » les personnes non vaccinées pour avoir exposé d’autres personnes au risque de contracter le COVID-19.

Cependant, M. Biden a émis un mandat de vaccination en septembre, rendant les personnes non vaccinées responsables de la poursuite de la pandémie. « C’est une pandémie de personnes non vaccinées « , a-t-il déclaré.

* Natalia Mittelstadt a été stagiaire au Leadership Institute, au CNSNews du Media Research Center et a été chef du département des informations du Daily Runner, le journal étudiant en ligne de Regent. Elle est diplômée de l’université Regent avec une licence en études de communication et en gouvernement.

10-bidens-biggest-lies-afghanistan-covid-and-border

(Suite demain)

© Christian Larnet 

avec l’aimable autorisation de Dreuz.info

Christian Larnet est licencié en droit. De droite. Libéral pour moins d'État. Catholique non pratiquant. Collectionneur de timbres et geek sur les bords. Amoureux des États-Unis, de la France d'hier et de l'Espagne.

Publié dans Christian LARNET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
ben on a le même chez nous, non ???
Répondre