LETTRE OUVERTE À ANNE HIDALGO QUI OSE COMPARER CRAINTE DE L’ISLAM ET SHOAH

Publié le par Pierre Rehov

LETTRE OUVERTE À ANNE HIDALGO QUI OSE COMPARER CRAINTE DE L’ISLAM ET SHOAH

Lettre à Anne Hidalgo 

De Valery Zeitoun 

Citoyen français 

Madame,

Dans votre discours de Pau vous avez comparé la situation des français musulmans d’aujourd’hui à celle des français juifs dans les années 30.

Si Eric Zemmour falsifie parfois le passé à son profit, vous faites dans la surenchère en falsifiant le présent.

Et ce à des fins bassement électoralistes aussi choquantes qu’inefficaces.

Non madame aucun musulman ne se voit interdire d’exercer son métier sous prétexte qu’il est musulman.

Non madame aucun enfant musulman n’est obligé de porter une étoile verte avec un croissant rouge pour le marquer comme une bête.

Non madame aucun musulman n’est spolié de ses biens.

Non madame aucun musulman n’est traité comme un citoyen de seconde zone.

Non madame aucun musulman ne subit de lois d’exceptions.

Mais la comparaison ne s’arrête pas là.

Parlons un peu de la France d’aujourd’hui et de ce qui arrive aux français juifs depuis 2006.

Aucun musulman n’a été torturé jusqu’à l’agonie puis assassiné dans une cave comme Ilan Halimi, parce que musulman.

Aucun enfant musulman n’a été assassiné en France parce que musulman, contrairement aux petites victimes juives de Merah.

Aucune grand-mère musulmane, contrairement à Sarah Halimi, n’a été défenestrée parce que musulmane par un juif qui l’aurait fait au nom de Dieu et qui n’aurait même pas été jugé par la justice française pour cet acte odieux.

Aucune grand-mère musulmane parce que musulmane n’a été sauvagement assassinée de 11 coups de couteau contrairement à Mireille Knoll.

Aucun magasin musulman parce que musulman n’a été attaqué par des terroristes assoiffés de sang juif comme à l’Hypercasher.

Contrairement aux juifs, aucun musulman n’a dû déménager de sa ville parce qu’il n’y vivait plus en sécurité.

Contrairement aux enfants juifs les enfants musulmans peuvent toujours aller dans les écoles de la république en toute sécurité.

La liste est encore longue mais je vais m’arrêter la.

Aucun musulman dans la France d’aujourd’hui n’a été victime de ces horreurs et c’est heureux.

Car en tant qu’homme civilisé, en tant que français juif je ne souhaite de mal ni aux musulmans ni à personne et je considère que si on sauve une vie on sauve l’humanité.

Mais en entendant votre déclaration je me sens moins français juif et plus juif français.

Et je me mets à craindre que l’innommable recommence même si dans ce cas je défendrai ma famille et mes amis avec force et conviction.

Je repense à tous ces allemands juifs qui se pensaient à l’abri en Allemagne parce qu’ils étaient totalement intégrés et qui par incrédulité se sont retrouvés dans les chambres à gaz.

Oui quand une candidate à l’élection présidentielle ose ce genre de comparaison elle souille l’histoire et vomit sur la mémoire de 6 millions de déportés.

A l’instar de monsieur Mélenchon qui use et abuse de cette incroyable comparaison, vous faites honte à notre pays.

Vos arguments de campagne sont orduriers vis à vis des français juifs qui n’ont rien demandé.

Non contente d’être la reine de la saleté parisienne, vous êtes maintenant l’impératrice de la crasse intellectuelle historique et politique.

En tant que français juif je vous prie d’agréer, madame, par la présente, l’expression de mon plus profond mépris.

NE SOYEZ PAS SURPRIS PAR LA COUVERTURE DU TIME… ILS ONT L’HABITUDE !
 
 

 

Pierre Rehov

Avec l’aimable autorisation de Dreuz.info

Pierre Rehov est reporter de guerre, réalisateur de documentaires sur le conflit Israélo-Arabe, et expert en contre-terrorisme, et écrivain.

Réalisateur de « Les otages de la haine » et de « Les réfugiés du silence » films documentaires sur les réfugiés Juifs de pays arabes et les réfugiés Palestiniens, de « Suicide Killers » et « The Path to darkness » (sur le terrorisme-suicide) de « Crimes de guerre à Gaza », « B.D.S. » et de « Dévoiler Jérusalem ». Auteur de « Cellules Blanches » (Editions Albin Michel).

YOUPI, APRÈS LA VOITURE, LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE REVIENT TAPER L’IMMOBILIER

Publié dans Pierre REHOV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article