VALÉRIE PÉCRESSE ESTIME QUE LA RÈGLE D’ÉGALITE DES TEMPS DE PAROLE N’EST PAS RESPECTÉE ÉQUITABLEMENT.

Publié le par VILDENAY

VALÉRIE PÉCRESSE ESTIME QUE LA RÈGLE D’ÉGALITE DES TEMPS DE PAROLE N’EST PAS RESPECTÉE ÉQUITABLEMENT.

Victime collatérale du grand show qui sera diffusé mercredi, Valérie Pécresse, qui devait être ce jour-là l’invitée spéciale de l’émission ‘‘Face à BFM’’, a vu son invitation… reportée. « Quand le président parle, notre ADN est de débriefer, de prolonger, justifie ‘‘la chaîne de propagande Macroniste’’. Nous avons donc préféré reporter pour garder notre souplesse et réagir à l’actualité ».

En déplacement à Calais, Valérie Pécresse a fait savoir son mécontentement devant cette déprogrammation : « On ne peut pas avoir un président-candidat qui se fait ouvrir les chaînes de télévision à la demande et qui, pendant des heures, fait sa campagne alors même que ses adversaires eux doivent se contenter de cinq minutes de duplex pour lui répondre. Je demande au Conseil supérieur de l’audiovisuel de rétablir l’égalité du temps de parole et le fair-play démocratique dans cette élection ».

Le CSA, majoritairement Macronien, ne veut pas tenir compte que nous sommes en campagne électorale, osant préciser que le temps de parole total est accordé au président de la République et au gouvernement (les deux tiers restants sont alloués à tous les partis de l’opposition et à LREM). « le temps de parole du président est décompté lorsque ses propos concernent le débat public. Mais pas dans le cadre de ses fonctions régaliennes ».

Rappelons qu'Éric Zemmour, s'est vu contraint de quitter sa participation sur Cnews sur ordre du même CSA...

‘‘Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir’’. (Jean de La Fontaine-Fables (1668 à 1694), Livre septième, I, les Animaux malades de la peste).

QUAE SUNT CAESARIS CAESARI !

 

Vildenay 

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article