LA DÉCHRISTIANISATION

Publié le par Henri de Gramond

LA DÉCHRISTIANISATION

Je l’ai souvent écrit et bien avant tout ce petit monde qui a pris le train en marche (par courtoisie, je ne citerai aucun nom), il n’y aura aucune guerre civile en France mais une croisade qui est religieuse, ce qui n’est vraiment pas la même chose.

Cette croisade est en cours depuis quelques dizaines d’années et déjà certains endroits de France sont tombés.

Le Liban a connu la même « progression » ce pays jadis surnommé la Suisse du Moyen-Orient est devenu un pays pauvre, violent, dangereux, etc., quand je l’écrivais il y a plus de trente ans, on me disait que je racontais n’importe quoi.

Pourtant le nombre d’attaques et de méfaits contre les églises en France a explosé depuis 2017, rien qu’en 2018, 877 églises ont été vandalisées !

Dans son bilan des actes antireligieux, antisémites, racistes et xénophobes, le ministère de l’Intérieur décompte 1.052 actes antichrétiens, contre 687 faits antisémites et 154 atteintes aux musulmans.

Or, la France suit exactement le même cheminement que le Liban.

L’affrontement ne sera pas inévitable puisqu’il est déjà en cours.

Il n’est ni politique ni social mais uniquement religieux. Il vise à prendre le contrôle du pays pour l’asservir et une fois que cela sera fait, la société que nous connaissons disparaîtra.

Or, notre caste politico-médiatique le nie totalement, soit par méconnaissance soit par son dogme. Les deux sont également mauvais et dangereux.

Je suis effaré de constater deux choses :

La première est la publicité permanente faite par des Français à cette croisade,

La seconde est le refus de la réalité.

L’une et l’autre vont conduire à la « déconstruction » de la France chère à Macron. On ferait mieux de la nommer par son vrai nom : la déchristianisation.

Une dernière remarque : quand survient des meurtres comme en Norvège et que l’on dit ne pas savoir si c’est terroriste ou pas, c’est encore mentir ! Puisque dès lors que l’on connait l’origine du ou des criminels, on peut immédiatement qualifier le crime pour ce qu’il est : un crime barbare commis au nom de la religion.

Le « déconstructeur » en marche pour le pire

Quand on n’a plus rien à dire, on parle du futur… Macron le fait bien et souvent mais cela ne résoudra jamais rien.

Les Français qui s’apprêtent à voter ou revoter pour Macron en avril 2022 porteront une grave responsabilité dans la « déconstruction » de la France et probablement sa fin en tant que pays chrétien.

A la fin, lorsque la France ne sera plus la France, il n’y aura plus d’échappatoire.

Aucun président depuis Pompidou n’a compris visiblement la situation de la France.

Tous ont préféré délocaliser la production française pour des raisons de coûts ou pour faire plaisir au patronat et ainsi la France a coulé lentement mais sûrement.

Et, dans cette même logique absurde, on préfère importer une main d’œuvre non qualifiée qui ne cherchera jamais à s’intégrer.

Cette constatation, tout le monde peut la faire, il faut en tirer absolument la mesure qui s’impose.

C’est pourtant simple : il suffit de relancer la production et la fabrication française.

Il est anormal lorsque l’on se rend dans un magasin de ne plus trouver aucun produit français notamment en matière de nourriture dans un pays connu pour son agriculture et ses récoltes.

L’autre jour, j’ai regardé tout l’étalage d’une grande surface connue et aucun fruit n’était d’origine française, mieux la moutarde, les cornichons n’étaient pas français.

On peut donc décider sans attendre de produire français et de fabriquer français ce qui relancerait et l’emploi et la consommation.

Au lieu d’aider l’envahissement de la France avec des sommes énormes et scandaleuses, il vaut mieux construire, même si le coût peut sembler fort, le résultat sera là, très positif, à la hauteur du défi. Le coût réel des migrants en France est astronomique pendant que des vieux meurent de faim parce qu’ils ont le tort d’être Français chrétiens dans leur pays.

Le citoyen pourra toujours se rassurer en constatant que partout en Europe, cette croisade est en cours et que la France est en pointe sur ce sujet avec la Belgique et les Pays-Bas.

Tout est lié et politique

Les mois qui viennent seront déterminants pour la France à la croisée des chemins : d’un côté, le néant et le retour au Moyen-âge, et de l’autre, la sortie de crise avec de simples mesures immédiates et efficaces.

Le problème des migrants a été posé par les politiciens et, en conséquence, ils ne le résoudront jamais. Vous ne pouvez ni demander ni croire que ceux qui ont creusé cet immense trou le reboucheront un jour.

Seul un mouvement hors des politiciens pourrait agir.

La France est devenue une terre d’asile qui ressemble plus à une poubelle qu’autre chose.

Le temps est compté désormais pour voir la France changer de destination et passer d’un état chrétien à un état islamique.

C’est déjà bien visible dans certaines villes qui n’ont plus rien de français.

Si énoncer cette vérité c’est être raciste, alors tant pis parce qu’il faut quand même essayer de sauver la France !

Comme quoi les choses sont simples… Sauf qu’aucun politicien, une fois élu, ne veut les faire !

Sinon ce sera La déchristianisation

Henri de Gramond 

Observatoire du mensonge

LA DÉCHRISTIANISATION
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article