LA PENSÉE DU JOUR...

Publié le par Franz-Olivier GIESBERT

LA PENSÉE DU JOUR...

« Un pays qui refuse d'identifier ses maux est un pays sans avenir. Rien n'est perdu si la France, enfin éclairée, décide de réagir comme l'on fait longtemps avant elle la Grande Bretagne de Thatcher ou l'Allemagne de Schröder. Notre dégringolade a commencé bien avant Macron, et il serait bien inspiré de chercher, comme Valérie Pécresse, les moyens de la stopper, au lieu de s'adonner à la scotomisation, terme qui, en psychologie, désigne le déni, maladie française qui fait la paire avec la dépression ».

Franz-Olivier GIESBERT

Le Point 

Publié dans LA PENSÉE DU JOUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article