LA PENSÉE DU JOUR...

Publié le par Franz-Olivier GIESBERT

LA PENSÉE DU JOUR...

« De tous les présidents, Macron est celui qui, entre deux mea culpa sur la poitrine de la France, aura le plus préféré la position à genoux, au point que l'on peut s'inquiéter pour ses rotules, mises à rude épreuve par son obsession de la repentance. Et quand il se relève, c'est pour donner des coups de pioche, comme un enfant, dans les fondations déjà bien branlantes du pays, en appelant, entre autres, à "déconstruire" l'Histoire, ce qui est vocation des spécialistes mais en aucune façon d'un chef d'État ».

Franz-Olivier GIESBERT  

Publié dans LA PENSÉE DU JOUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article