TROP D’IMPÔT TUE L’EMPLOI !

Publié le par Valérie PÉCRESSE

TROP D’IMPÔT TUE L’EMPLOI !

Mon projet en faveur de l’emploi et des entreprises tient en trois mots qui sont autant de principes essentiels : libérer, simplifier, alléger.

Dimanche dernier au Zénith de Paris, j’ai présenté le projet que je porte, celui d’une Nouvelle France délivrée des chaînes qui entravent l’audace des entrepreneurs. Je veux simplifier la vie des entreprises en débureaucratisant et en fluidifiant toutes les démarches du quotidien. Notre économie et nos entreprises souffrent des lourdeurs administratives françaises et de cette bureaucratie tatillonne qui empêche plus qu’elle n’encourage toutes les démarches du quotidien.

Il faut en finir avec ces normes qui nous étouffent. Enfin ! Ces 400.000 normes qui s’empilent et empêchent tout projet de voir le jour.

La France est une Marianne en corset. Une Marianne qui essaye de garder sa prestance mais qui n’arrive plus à respirer. Je veux une société qui donne sa force aux créateurs, aux entrepreneurs, aux courageux qui s’engagent à fond pour vivre leur rêve français. C’est un immense chantier qui exigera beaucoup de courage et de constance. Car derrière chaque administration, il y a Kafka qui sommeille. J’aurai ce courage !

Pour réduire l’ensemble des règles administratives applicables aux acteurs économiques, je mettrai en place un « comité de la hach » pour véritablement supprimer les doublons avec l’objectif de réduire d’un tiers les établissements publics.

Je souhaite aussi accélérer les délais de procédures à tous les niveaux : recours contre les grands projets, extension des sites industriels, délais de paiement pour l’Etat et les collectivités territoriales. Je veux un pays où il y à moins de « temps administratif » pour tout le monde. C’est cela, libérer les énergies.

Libérer les énergies, c’est aussi encourager l’entreprenariat et faciliter la création d’entreprises.

Je veux supprimer la responsabilité pénale des chefs d’entreprises pour faute non-intentionnelle. Au principe de précaution, j’oppose le principe d’innovation. Laissons les audacieux entreprendre. Pour développer la création d’entreprises, nous devons en finir avec toutes ces charges qui handicapent les entreprises dans la complétion mondiale. Je souhaite massivement baisser les impôts de production.

Je commencerai par supprimer la C3S qui est une taxe absurde sur le chiffre d’affaires, qui se répercute en chaîne sur toutes les entreprises et par supprimer le forfait social sur l’intéressement, la participation et la contribution de 20% sur les actions gratuites ou de performance permettant de rapprocher le capital et travail. Vous savez bien, dans les entreprises de croissance ou dans les entreprises possédées par des investisseurs professionnels, à quel point l’alignement des intérêts entre les propriétaires et les salariés de l’entreprise est important.

Enfin, je baisserai les autres impôts de production quand la baisse effective des dépenses me le permettra.

Je veux réconcilier les Français avec la culture d’entreprise. Je milite pour un capitalisme qui associe davantage ceux qui y contribuent directement : les salariés. Je veux encourager l’intéressement et la participation pour tous les salariés, y compris dans les PME à partir de 10 salariés. L’épargne des Français doit plus directement bénéficier à notre économie, à nos entreprises et à nos emplois.

C’est pourquoi je propose le rapprochement LDDS/Livret A pour créer un « Livret Vert » qui permettra 120 milliards de prêts pour les entreprises et la transition écologique de nos territoires. Enfin je lancerai une « Aide à l’Investissement de proximité », correspondant à un crédit d’impôt de 50%, pour les contribuables souhaitant investir ou prêter jusqu’à 20.000€ dans des entreprises implantées dans des communes de moins de 20.000 habitants.

TROP D’IMPÔT TUE L’EMPLOI !

Lire en cliquant sur ce lien

Vous l’avez compris, mon objectif est simple : construire à vos côtés la France de l’innovation, pas la France de la précaution.

 

TROP D’IMPÔT TUE L’EMPLOI !

Publié dans PRÉSIDENTIELLE 2022

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
120 milliards pour les écolos ??? ben voyons, çà fait 40 ans que vous nous rabâchez la même chose ma bonne dame. Bien le bonjour à votre clone micron !!!
Répondre