COMMUNIQUÉ DE L’AMBASSADE DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE EN FRANCE SUR LE CONFLIT UKRAINIEN

Publié le par Ambassade de la Fédération de Russie en France

COMMUNIQUÉ DE L’AMBASSADE DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE EN FRANCE SUR LE CONFLIT UKRAINIEN

SUR LA FUSILLADE DES CIVILS

A TCHERNIGOV

Le 16 mars, des vidéos de civils tués à Tchernigov ont été diffusées simultanément par tous les médias de propagande ukrainienne prétendant que ces personnes auraient été abattues par des militaires russes pendant qu’ils faisaient la queue pour acheter du pain. Faux !

Il n'y avait pas de militaires russes à Tchernigov. Toutes les unités des Forces armées russes se trouvent à l'extérieur de Tchernigov et bloquent les routes, mais ne mènent aucune opération de caractère offensif dans la direction de la ville. Les séquences reproduites par la propagande ukrainienne ne montrent aucune trace d'explosion de munitions. Toutes les fenêtres des bâtiments voisins sont intactes. Il n'y a pas de dégâts sur les murs ou d'autres traces d'explosions sur le sol.

Cela démontre que les personnes mortes à Tchernigov ont été victimes du terrorisme nationaliste ukrainien. Il s'agit d'un énième crime sanglant commis par les nazis ukrainiens, ceux qui se sont déjà été maintes fois fait prendre en flagrant délit lors des provocations et des attaques contre la population civile.

SUR LE BOMBARDEMENT

DU THÉÂTRE DRAMATIQUE DE MARIUPOL

Les combattants du bataillon nationaliste « Azov » ont commis une provocation sanglante faisant exploser le théâtre piégé. Les forces armées russes n'ont jamais ciblé ce théâtre vu les risques inévitables pour les civils. Les accusations du gouvernement ukrainien, selon lesquelles les Forces armées russes auraient effectué, le 16 mars, une frappe aérienne sur le théâtre dramatique de Mariupol, où des civils auraient pu être pris en otage, sont mensongères. Ce n’est qu’une nouvelle tentative d’accuser la Russie pour discréditer l'opération spéciale russe.

C’est avec le soutien politique et médiatique occidental que les nazis ukrainiens continuent à commettre des crimes particulièrement atroces. Mais c’est la vérité qui va toujours éclater.

----------------------------------------

Comme tout État totalitaire, le président-candidat Macron a décidé de rayer de la carte médiatique les sites en provenance de Russie afin de veiller à ce qu’il n’y ait qu’un son de cloche sur le conflit Russie/Ukraine.

Après la révolte des Gilets jaunes, des Membres du Corps Médical…etc, etc…C’est une forfaiture de plus à ajouter au palmarès du président sortant.

La Petite Souris Normande remercie l’Ambassade de Russie de lui faire parvenir le point de vue de son Pays afin de permettre à nos lecteurs d’être doublement informés.

.Petite-Souris-Normande-2.jpg la Petite Souris Normande

Publié dans LA VOIX DES RUSSES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article