LETTRE À ‘‘CEUX QUI NE SONT RIEN’’… @ (2/2)

Publié le par Nanouche

LETTRE À ‘‘CEUX QUI NE SONT RIEN’’… @ (2/2)

Nous sommes dans une fournaise de crétineries, une campagne présidentielle tronquée et des élections instrumentalisées. Avec un Ministère de la Vérité qui fait sa propagande éhontée avec les moyens de l’État, en toute tranquillité tout en commentant ce conflit qui ne nous concerne pas, sans qu’aucun journaliste ne démonte les mensonges proférés à l’envi du Macronistan qui vante un bilan ‘historique’, du jamais vu depuis 52 ans.

Historique, effectivement, la catastrophe. Exemples : le chômage a baissé ? Non, 18% de radiés ! Tour de passe-passe dans les catégories pour cacher la misère.

Le pseudo-million de créations d’entreprises ? Foutaise, quand on s’informe réellement !

Une croissance inexistante, parce qu’achetée à coup d’argent magique et vendue comme ‘historique’.

Un déficit commercial record historique.

Un endettement historique et des taux qui remontent, l’Armageddon économique français, mais n’avions-nous pas la chance d’avoir ‘Le Mozart de la finance’. Etc.

Qu’est-ce qu’il peut vendre aux français ? La continuité de sa destruction du pays en prétendant le contraire !

Autre exemple, dans sa lettre : ‘‘une histoire, une langue, une culture que lorsque l’on est Français, on se doit de connaître, d’aimer, de partager’’, le même qui veut ‘‘déconstruire notre histoire’’ soulignant ‘‘que l’épicentre de la langue française est sans doute dans le bassin du fleuve Congo’’ et qui affirmait ‘‘que la culture et l’art français n’existaient pas !’’, etc.

Tout ‘‘et en même temps’’ son contraire pour ce qui ne fut que clientélisme abject, soumission, génuflexions, à-plat-ventrisme…

Et l’on devrait avoir confiance ?

Vu le pays dans un état jamais connu de son histoire, il pense encore enfumer les français ! Les jours heureux, disait-il, quel cauchemar ! Par-delà les postures et le spectacle, l’heure est particulièrement dramatique.

Son bilan ? Une France en ruines dans tous les domaines. Il a tout massacré, celui qui a aussi la prétention de vouloir ‘‘changer les mentalités’’, qu’il commence par changer la sienne si nauséabonde !

Il a réussi à monter les gens les uns contre les autres, il a fracturé la société comme jamais, allant jusqu’à accuser les Forces De l’Ordre de contrôle au faciès, il ne connaît rien à la France ni aux français !

De tout ce que Logorrhée1er a dégoisé depuis 2017, il n’y a pas un propos qui n’ait pas été insultant, méprisant, délirant ou mensonger, etc. Exemple : comment l’affabulateur mégalo peut prétendre ‘‘à une nouvelle France agricole’’ et exiger de nos agriculteurs qu’ils produisent toujours plus et mieux quand, ‘‘en même temps’’, ces Bêêdéputés ont approuvé la ratification du CETA qui permet l’importation de produits agricoles répondant à des normes sanitaires et environnementales bien moins fortes ?

Comment peut-il prétendre être le sauveur de la filière nucléaire après en avoir été le fossoyeur ?

Les Gilets jaunes ? Mais c’est de sa faute.

Une immigration incontrôlée qui coûte 40 milliards par an, parce qu’il n’a rien fait. 12 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté avec une réforme de l’assurance chômage qui a mis encore plus dans la précarité des gens qui l’étaient déjà.

Des étudiants faisant la queue à la soupe populaire.

Une politique du logement inexistante mieux, il a tapé dans la caisse. L’AAH rabotée. Etc.

Un autocrate qui a mené le pays à la schlague pendant deux ans s’octroyant les pleins pouvoirs, jusqu’à interdire aux gens de boire debout parce que c’était la mort assurée ! Une crise sanitaire qui a été un fiasco aux mesures liberticides, deux ans de mensonges, etc, Covidictature. Interdiction aux médecins de soigner. Des soignants, des pompiers, virés comme des malpropres sans salaires, et même des soignants partis dans les Outre-mer à ce jour toujours pas payés.

Des français rabaissés comme jamais pendant cinq ans, des manifestations à n’en plus finir comme celle des Forces De l’Ordre du jamais vu, des blindés pour réprimer les opposants, un bilan régalien désastreux parce que ce n’était ‘‘qu’un sentiment d’insécurité’’.

À l’international : fiascos, échecs et humiliations, coups de menton, coups de com’ et mise en scène. Il a ridiculisé le pays. Zéro crédibilité nous sommes moqués partout.

Et sa frénésie dépensière, pour masquer ce quinquennat qui ne fut que chienlit et chaos, a pris une proportion inouïe, depuis le mois de juillet 2021, c’est plus de 120 milliards de dépenses nouvelles qui ont été annoncées par le ‘Mozart de la finance’, alors comme il n’est plus à ça près, vous pensez bien que 800 millions pour continuer à s’acheter les voix des FDO, c’est pipi de chat ! Etc.

Un ersatz de président qui ne préside que sa petite personne. Et actuellement, le ‘‘chef de guerre’’ le moins crédible de l’histoire, malgré le déguisement !

Tellement bon, que depuis 2017 il a fait appel à des cabinets de conseils privés qui coûtent aux contribuables entre 1.5 et 3 milliards par an, d’une puissance étrangère pour gérer le pays, parce qu’incapable de le présider.

Bilan occulté par l’actualité, et pourtant, nous l’avons subi pendant cinq ans ! Distribution de chèques pour que nous ayons la mémoire courte dernièrement.

Imaginons qu’il soit réélu, que va-t-il se passer ? Il sera illégitime parce que pas de campagne ! Parler de la crise ukrainienne du matin au soir, ne communiquer plus que sur cela fait en sorte de mettre tout le reste de côté, alors, qu’après ce quinquennat tellement désastreux dans tous les domaines et une France en ruines, il faut surtout prévoir l’avenir du pays pour ne pas tomber plus bas que nous sommes actuellement à cause de Jupéteux.

Il est impossible de reconduire le même à la fonction suprême, les français ont trop souffert. Ce serait la révolution, parce que quand le peuple ne s’exprime pas dans les urnes, il s’exprime dans la rue.

Ce quinquennat fut celui de la violence, de l’appauvrissement, etc. Aucune guerre ne peut faire oublier ces cinq dernières années pour ceux qui ont des neurones ! Castex à la tribune de l’AN : « Vladimir Poutine a menti au président au président de la République, à la communauté internationale, à son propre peuple », remplacez Poutine par Manu1er, ça donne quoi ? Démocrature, magouilles à tous les niveaux, menteur pathologique, déni, affabulateur avec fabulations comme vérité et mythomanie signes narcissiques graves.

Qui se souvient que l’imposteur a usurpé le nom de quiconque qui a accompli les exigences de son propre et magnifique moi-idéal ? Son moi idéal a atteint son paroxysme, démasqué depuis longtemps, il n’a plus qu’une porte de sortie : disparaître. Jamais le manichéisme d’une campagne présidentielle qui en résulte n’a été aussi palpable. Jamais nous n’avons eu une telle instrumentalisation d’un pouvoir en place qui n’est que bassesse à dessein. Jamais autant de mensonges, de propagande éhontée, de manipulations de chiffres pour se vanter de réussites inexistantes, d’arrogance, de mépris, de provocations, d’outrances et d’insultes en cinq ans. Mais seules ses pensées sont plus hautes que lui ! Nous avons un grand chef, un grand leader que le monde entier nous envie. Il a confisqué cette campagne qui n’a plus rien de «classique».

Il n’y a plus rien de démocratique en France. Du bourrage de crâne du matin au soir depuis 2017, l’ORTF EnMarche. Interdiction de réfléchir, interdiction d’analyser, interdiction de critiquer, le bon sens banni, quant à la raison elle est inexistante.

Qui veut en reprendre pour cinq ans ?

Les français auraient si rapidement oublié ce qu’il leur a fait subir et l’état actuel du pays ?

Alors, « à ceux qui ne sont rien » (dont je fais partie) ne vous laissez pas à nouveau manipuler et voler cette élection.

Il y a urgence à mettre un terme à ce quinquennat de l’imposture à postures désastreuses.

Aux urnes citoyens !

Nanouche

Observatoire Du Mensonge

Ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire Du Mensonge et La Petite Souris Normande défendent la liberté d’expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article