SUR LES PROVOCATIONS ET LES CRIMES DES MILITAIRES UKRAINIENS, ET SUR LES MERCENAIRES ÉTRANGERS EN UKRAINE

Publié le par Ambassade de la Fédération de Russie

SUR LES PROVOCATIONS ET LES CRIMES DES MILITAIRES UKRAINIENS, ET SUR LES MERCENAIRES ÉTRANGERS EN UKRAINE

Sur les provocations

et les crimes des militaires ukrainiens

La partie russe dispose des preuves de nouveaux crimes préparés par le régime de Kiev. Les forces armées ukrainiennes planifient notamment de frapper prochainement des réfugiés rassemblés à la gare de Lozovaya (région de Kharkov) avec un missile Tochka-U afin de rejeter la responsabilité sur l’armée russe. Le ministère russe de la Défense rappelle que les systèmes de missiles Tochka-U sont utilisés uniquement par les forces armées ukrainiennes.

Les nationalistes ukrainiens torturent plus de 800 personnes capturées dans la République populaire de Donetsk pour leur position pro-russe. Ils retiennent également en otage 6.198 ressortissants étrangers…

De plus, les autorités de Kiev bloquent 76 navires étrangers dans les ports maritimes ukrainiens.

Dans les régions de Zaporojié, Kiev, Odessa et Soumy, les forces armées ukrainiennes et les bataillons nationalistes ont déployé des armes lourdes dans les crèches, écoles et hôpitaux. Il est à constater que l'OMS n'a pas encore dûment évalué l'utilisation par les néo-nazis ukrainiens des établissements médicaux en tant que points d’appui et de tir.

La Russie appelle les Nations unies, l'OSCE et le Comité international de la Croix-Rouge à faire la pression sur Kiev pour empêcher de telles provocations.

Sur les mercenaires étrangers en Ukraine

Depuis le début de l'opération militaire spéciale russe, le régime de Kiev a recruté 6.824 mercenaires étrangers de 63 pays.

Le plus grand nombre de mercenaires en Ukraine (1.717 personnes) est originaire de Pologne. Environ 1.500 mercenaires sont venus des États-Unis, du Canada et de la Roumanie. Près de 300 personnes sont arrivés du Royaume-Uni, autant de la Géorgie. Il y a également des ressortissants des pays du Moyen-Orient, notamment des zones syriennes contrôlées par la Turquie (193 personnes). La plupart d'entre eux sont désormais affectés aux unités militaires ukrainiennes déployées dans les villes de Kiev, Kharkov, Odessa, Nikolaïev et Marioupol.

Au cours de l’opération spéciale, les forces armées russes ont éliminé 1.035 mercenaires étrangers. Plusieurs centaines de combattants se sont rendus ou ont quitté le territoire ukrainien. Leur «contingent» actuel compte 4.877 mercenaires.

La partie russe rappelle que les mercenaires qui sont arrivés en Ukraine ne peuvent pas bénéficier du statut de combattant en vertu du droit international humanitaire. Le meilleur sort qui leur est réservé, c’est la responsabilité pénale et de longues peines d'emprisonnement.

SUR LES SPÉCULATIONS AMÉRICAINES AU SUJET DES CYBERATTAQUES RUSSES

------------------

Le président-candidat Macron a décidé de rayer de la carte médiatique les sites en provenance de Russie afin de veiller à ce qu’il n’y ait qu’un son de cloche sur le conflit Russie/Ukraine.

Après la révolte des Gilets jaunes, des Membres du Corps Médical, des Agriculteurs, des Transporteurs…etc, etc… C’est une forfaiture de plus à ajouter au palmarès du président sortant.

La Petite Souris Normande remercie l’Ambassade de Russie de lui faire parvenir le point de vue de son Pays afin de permettre à nos nombreux lecteurs d’être doublement informés.

.Petite-Souris-Normande-2.jpg la Petite Souris Normande

Publié dans LIBERTÉ D'EXPRESSION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article