INFLATION : LA COLÈRE GRONDE EN GRÈCE !

Publié le par Charles SANNAT

INFLATION : LA COLÈRE GRONDE EN GRÈCE !

C’est presque une hausse de 8% du salaire minimum en Grèce qui a été annoncée pour calmer la grogne d’une population à bout de souffle et à bout de nerfs.

« Cette bataille contre l’inflation et cette crise énergétique nous touchent inégalement et nécessiteront à terme une réponse européenne. Au niveau national, cependant, nous construisons d’ores et déjà nos propres remparts », a affirmé, vendredi 29 avril, le premier ministre conservateur grec, Kyriakos Mitsotakis, après avoir annoncé le 20 avril une hausse de 50 €uros du salaire minimum, désormais fixé à 713 €uros brut par mois. Environ 650.000 salariés sont concernés par cette mesure, effective depuis le 1er mai. Les chômeurs voient également leur allocation mensuelle augmenter de 407 €uros à 437,50 €uros. Sur un an, il s’agit d’une hausse de 9,7% ».(*)

Mais en Grèce l’inflation atteint 9.4%, en avril selon Eurostat. Sur l’année, le prix du gaz naturel a augmenté de 68%.

Celui de l’électricité de 79%.

Pendant que nous nous tirons plusieurs balles dans le pieds, pendant que le rouble russe dépasse sa valeur d’avant-guerre, les Européens eux, souffrent directement des sanctions économiques que nous imposons à la Russie et qui incontestablement se retournent contre nous.

(*)Source Le Monde.fr ici

Charles SANNAT 

 Insolentiae.com

Insolentiae signifie « impertinence » en latin

Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DEVIENT UN POIDS LOURD DE LA LOCATION DE VOITURE !

Publié dans INSOLENTIAE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article