UN HYPERMARCHÉ AU ROYAUME DES CIEUX ?

Publié le par Abbé Alain Arbez

UN HYPERMARCHÉ AU ROYAUME DES CIEUX ?

En marche sur mon chemin de vie quotidien, je suis soudain saisi d’une faim et d’une soif inhabituelles.

Me voici comme transporté dans une nouvelle dimension, à l’entrée d’un supermarché très attractif, avec l’enseigne : ‘‘DISCOUNT CÉLESTE’’, entrée libre, pas de tenue correcte exigée....

Intrigué, je passe la tête par la porte étroite du magasin, et c’est alors que je vois des êtres souriants, au visage angélique, qui tendent gentiment un cabas à chaque client ; l’un de ces êtres lumineux m’offre un panier en me recommandant : choisis bien, tu verras, tous nos produits sont ultra-bio, et sans concurrence possible, car tous labellisés ‘‘éternité’’, donc d’éthique supérieure incomparable !

Pour une qualité de vie niveau divin, l’essentiel est là, généreusement mis à disposition dans des présentoirs intelligemment mis en lumière.

D’abord je sélectionne un peu de bon sens, puis je choisis de l’amour, version haut de gamme, abondant sur le rayon d’à côté. Mais je n’oublie pas son complément indispensable : du discernement. Plus loin, il y a du respect de l’autre, j’en prends en réserve.

Encore une ou deux boîtes de sagesse font l’affaire, sans oublier quelques sachets de foi. Il y a de l’Esprit saint un peu partout, en promotion, je ne peux pas résister et j’en rajoute en cas de besoin.

Pour continuer ma course, j’attrape un bon paquet de courage. Il me manque quelques réserves de grâce, puis, voici devant moi le bonus principal offert à tous les chalands de passage : le salut. C’est gratuit, totalement offert par la maison, je me sers donc abondamment. Je rajoute de la prière, de diverses sortes, on ne sait jamais.

Au moment de passer à la caisse, surprise ! On distribue en plus à chacun de la paix et de la joie. Au portillon de sécurité, je demande à l’ange de service qui examine les caddies : combien ça fait ?

Il me répond : tu ne dois rien, c’est ton ami Jésus, le fils du patron, qui a déjà payé pour toi : tout ça, c’est cadeau !

QUAND LES FEUILLES D’AUTOMNE S’ENVOLENT

 

 

 

 © Abbé Alain Arbez 

avec l’aimable autorisation de Dreuz.info. 

Abbé Alain René Arbez, prêtre catholique, commission judéo-catholique de la conférence des évêques suisses et de la fédération suisse des communautés israélites, Membre de la JRJK, Commission de dialogue judéo-catholique (conférence des évêques suisses et fédération des communautés israélites suisses).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article