L’ÉTAT DE LA FRANCE EN 2022 (3/3)

Publié le par Mady & Michel GB

L’ÉTAT DE LA FRANCE EN 2022 (3/3)

LA DÉFENSE EST EN DÉCLIN DEPUIS 60 ANS

> Avec un budget égal à 1,35% du PIB, nos soldats font la guerre avec des matériels vieux de 40 ans. Derrière la vitrine diplomatique du porte-avions Charles-de-Gaulle, il y a la misère.

> En 1960, avec la guerre d’Algérie, les effectifs atteignaient 1 million de soldats avec un budget porté à 5,44% du PIB.

> En 1964, les effectifs chutaient à 675.000 hommes et en 2020 on tombe à 270.000 personnels dans les armées.

> https://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/le-budget-de-la-defense-en-declin-depuis-soixante-ans-14-03-2013-1640131_53.php

LA POLICE EST À L’ABANDON

> Avec des locaux vétustes, des guimbardes affichant 300 000 km au compteur et en sous-effectif permanent, nos policiers doivent s’équiper à leurs frais.

> Abandonnés par le pouvoir et persécutés par la hiérarchie et la justice, ils sont au bord de l’implosion eux aussi.

> https://rmc.bfmtv.com/emission/manque-de-moyens-dans-la-police-certains-doivent-acheter-leurs-propres-menottes-1362859.html

INSÉCURITÉ : LÀ, C’EST LE POMPON !

> Celle-ci a été multipliée par 5 depuis les années soixante. Cette insécurité, nous en avons importé la majeure partie et l’avons cultivée par le laxisme judiciaire.

> La France est le seul pays au monde où les commissariats sont attaqués et où les policiers, toujours présumés coupables, ont peur de tirer pour sauver leur peau !

> Et 120 attaques au couteau par jour, la plupart passées sous silence, par une  presse aux ordres, indigne d’une démocratie.

> Quant à la justice du “mur des cons” , inutile de compter sur elle. Elle privilégie une réinsertion improbable à une sanction certaine. Avec Dupond-Moretti, c’est l’apothéose !

> https://fr.actualitix.com/blog/taux-de-criminalite-en-france-depuis-1949-a-2012.html

> https://ripostelaique.com/lien-immigration-criminalite-10-preuves-accablantes-qui-accusent-le-pouvoir.html

DETTE DE 3.000 MILLIARDS FIN 2020, AVEC UN PIB EN CHUTE LIBRE. 120%  à 130% du PIB D’ENDETTEMENT : UN RECORD !

> La France, pays de l’OCDE le plus écrasé d’impôts, est aussi le pays le plus endetté, derrière le Japon et l’Italie. Un véritable exploit. Plus on paie, plus les caisses sont vides.

> Il est vrai qu’il faut financer le coût de l’immigration, avec des millions d’immigrés dont la contribution au PIB ne compense pas leur coût social.

> Le coût réel de l’immigration dépasse allègrement les 120 milliards par an.

> À 50 000 euros le mineur isolé, et on en a  60 000 en 2020, qui peut encore nier que l’immigration nous ruine ?

UNE IMMIGRATION DÉVASTATRICE

> Alors que le pays s’effondre, surendetté et écrasé de chômage, avec 9 millions de pauvres, Macron ouvre les frontières comme jamais. Ce sont 500.000 immigrés qui entrent chaque année en France, alors que le chômage explose.

> Le solde démographique naturel, c’est-à-dire les naissances moins les décès, est de 140.000 nouveaux-nés, dont une bonne partie d’origine immigrée.

> L’immigration est donc trois plus importante que les naissances. Qui ose nier que le Grand Remplacement est en marche ? Qui peut démontrer, chiffres en mains, que c’est un fantasme populiste ?

> 276.576 visas longue durée, + 6,8%.

> 132.614 demandeurs d’asile, + 7,3%, dont aucun débouté ne repartira.

>  40.000 mineurs isolés, dont la moitié sont des fraudeurs majeurs.

> Des dizaines de milliers de migrants clandestins, venus majoritairement d’Afrique et du Maghreb.

UNE EXPLOSION DE L’ISLAMISME QUI VA TOUT EMPORTER

> La partition du pays est en marche sans la moindre prise de conscience des autorités. Le plan contre le séparatisme ne risque pas de traumatiser les barbus.

> Plus le communautarisme musulman s’impose, plus le nombre de mini-califats explose dans le pays, et plus Macron ouvre les frontières et déroule le tapis rouge aux islamistes pour arabiser le pays. C’est un désastre identitaire hallucinant.

> 74% des jeunes musulmans donnent priorité à la religion sur la République. Et des Bisounours osent encore nous dire que l’intégration est réussie.

> C’est la libanisation qui attend la France, avec une guerre civile comme au Liban des années 1980.

> Ce sont les caïds et les barbus qui font la loi dans les cités, pas les forces de l’ordre, qui ont ordre de raser les murs et de ne pas intervenir.

> Jamais depuis la guerre, on a vu une telle démission de l’État face aux ennemis de la République.

GESTION DU COVID-19

> Cette gestion irresponsable et mensongère, du début à la fin, illustre à elle seule l’état de délabrement de la France, coulée en trois décennies dans les bas-fonds.

> Nous courrons au désastre social et humain en sabordant l’économie, parce que rien n’était prêt au plan sanitaire.

> Des centaines de milliers de faillite et des millions de chômeurs seront à mettre au passif de Macron et son Conseil scientifique de pieds nickelés.

> Tout est à l’abandon, notre pays recule d’année en année dans tous les domaines.

LA RECHERCHE À COURT DE CRÉDITS

> Si l’argent coule à flots pour l’accueil des immigrés et des clandestins, mieux traités que les natifs, la recherche est le parent pauvre du pays.

> Combien de brevets sont partis aux États-Unis ou ailleurs, parce que nos chercheurs ont été abandonnés ?

> Notre dernier prix Nobel de chimie ne fait pas exception. Elle est française, oui, mais le fruit de ses travaux est parti aux États-Unis et en Chine.

Mady & Michel GB  

Publié dans Mady&Michel GB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article