QUAND LE PARLEMENT EUROPÉEN DEVIENT FOU

Publié le par Maxime Tandonnet

QUAND LE PARLEMENT EUROPÉEN DEVIENT FOU

Le Parlement européen vient de voter l’interdiction de commercialiser toute voiture thermique (essence) à partir de 2035.

Ce n’est pas dans si longtemps : 12 ans. La voiture à essence est l’un des fondements de la civilisation moderne, l’outil de nos déplacements professionnels ou personnels. Elle est une clé de notre liberté.

Le véhicule électrique est beaucoup plus couteux et d’utilisation complexe (question des bornes).

La production des voitures à essence représente des millions d’emplois qui font vivre les familles.

La reconversion de toute l’industrie automobile européenne dans un délai de 12 ans semble parfaitement utopique. Ce vote imposant une date couperet est monstrueux de stupidité à trois égards :

- la production d’électricité (hors nucléaire, lui aussi banni) suppose des gigantesques émissions de carbone encore plus polluantes ;

- l’Europe est seule à s’imposer un tel fardeau contrairement à la Chine, l’Inde, l’Amérique et l’Afrique, dès lors, ses réductions d’émission de CO2 (500 millions d’habitants sur 8 milliards) seront une goutte d’eau dans l’océan ;

- le coût d’un véhicule électrique est bien supérieur et les pays du Sud ne seront pas équipés de bornes électriques, d’où une fantastique perte de compétitivité…

Il s’explique par le terrorisme intellectuel mâtiné de masochisme et de haine de soi : s’imposer de futures souffrances par pénitence, même si cela ne sert à rien.

Tant de bêtise et de jubilation à se faire du mal est confondant… Et grand silence universel sur une telle aberration !

Maxime Tandonnet

Mon Blog  

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Nicolas Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire

Maxime Tandonnet donne des cours dans plusieurs universités, l’un de droit de la nationalité et des étrangers à Paris XII (Master 1 et 2), et l’autre de coopération policière internationale à l’université de Nice (Master 2).

Il a rédigé plusieurs ouvrages de réflexion sur divers sujets de société, et consacre ses moments de liberté à tenir son blog, à rédiger des livres, dont une Histoire des présidents de la République pour les éditions Perrin en 2013. Plus récemment en 2014, les éditions Flammarion ont publié ses carnets de l’Elysée sous Nicolas Sarkozy, journal de bord de ces années passées à la présidence, sous le titre Au cœur du volcan. Ce n’est pas un ouvrage de propagande,  encore moins de règlement de comptes, mais un simple témoignage, totalement sincère et objectif, qui peut être utile pour mieux comprendre les difficultés de gouverner un pays.

Publié dans Maxime TANDONNET

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article