BULLETIN DE PRESSE N° 53 PAR L'AMBASSADE DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE EN FRANCE

Publié le par Ambassade de la Fédération de Russie

BULLETIN DE PRESSE N° 53 PAR L'AMBASSADE DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE EN FRANCE

SUR LES ACTIONS CRIMINELLES

DE L'ARMÉE UKRAINIENNE

La partie Russe continue d'enregistrer de nombreux faits d'actions criminelles du régime de Kiev contre la population civile, ainsi que d'utilisation par les formations armées ukrainiennes d'infrastructures sociales à des fins militaires.

À Kharkov, des unités des forces armées ukrainiennes, deployées sur le territoire d'une école, y ont aménagé des positions d'artillerie et des systèmes de lance-roquettes multiples. Les résidents locaux des maisons voisines n’ont pas été évacués de façon délibérée.

À Pavlograd (région de Dniepropetrovsk), un point d’appui des unités nationalistes a été aménagée dans une école avec des dépôts de munitions placés au sous-sol.

Malgré la menace d'une crise alimentaire et au mépris du bien-être de leur propre population, les autorités de Kiev procèdent à de nouvelles provocations impliquant des installations agricoles afin d'incriminer davantage l'armée russe.

À Kalinovka (district de Bakhmout, République populaire de Donetsk), les néonazis ont déployé de l'artillerie et des LRM à côté du silo à grains, d'où ils tirent systématiquement sur les forces armées russes, les incitant à riposter.

Dans les régions de Zaporojié, Nikolaïev, Kharkov et Kherson, les forces armées ukrainiennes, aux côtés des combattants des bataillons nationalistes, mettent délibérément le feu aux champs cultivés à l'aide d'hélicoptères et d'artillerie.

Ces provocations des autorités ukrainiennes se multiplient sur fond de l’hystérie incessante des pays occidentaux et de leurs accusations infondées contre la Russie de provoquer artificiellement une crise alimentaire dans le monde. En même temps, les actions criminelles de Kiev, qui violent de manière flagrante les normes du droit humanitaire international, échappent toujours à l'attention de la communauté internationale et des organisations internationales.

SUR LES ACTIVITÉS HUMANITAIRES RUSSES

EN UKRAINE

Depuis le début de l'opération militaire spéciale, 2.668.072 personnes, dont 422.722 enfants, ont été évacuées des zones dangereuses de l'Ukraine et des républiques du Donbass vers la Russie. Plus de 9.500 centres d'hébergement temporaire continuent de fonctionner dans les régions russes. Chaque réfugié y est traité individuellement et se voit accorder une assistance rapide pour résoudre des problèmes quotidiens urgents.

Depuis le 2 mars dernier 44.947 tonnes d'aide humanitaire ont été livrées par la Fédération de Russie en Ukraine et dans les républiques du Donbass, et 1.321 actions humanitaires ont été réalisées. Plus de 47.000 tonnes de produits de première nécessité ont été collectées dans les régions russes et attendent leur expédition.

---------------------------

Le "Machin" européiste, avec à sa tête l'inénarrable  Ursula Von der Leyen, a décidé de rayer de la carte médiatique les sites Russes en français, afin de veiller à ce qu’il n’y ait qu’un son de cloche sur le conflit Russie/Ukraine.

Aussi, sommes-nous solidaires de la déclaration du Président Macron : "Nous aurons demain une paix à bâtir, ne l'oublions jamais. Nous aurons à le faire avec autour de la table l'Ukraine et la Russie (...) Mais cela ne se fera ni dans la négation, ni dans l'exclusion de l'un, l'autre, ni même dans l'humiliation".

La Petite Souris Normande remercie l’Ambassade de Russie de lui faire parvenir le point de vue de son Pays afin de permettre à nos lecteurs d’être doublement informés.

.Petite-Souris-Normande-2.jpg la Petite Souris Normande

Publié dans LA VOIX DES RUSSES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article