SUR LES CONSÉQUENCES MATÉRIELLES DES INTERVENTIONS DES ÉTATS-UNIS ET DE LEURS ALLIÉS EUROPÉENS

Publié le par Ambassade de la Fédération de Russie

SUR LES CONSÉQUENCES MATÉRIELLES DES INTERVENTIONS DES ÉTATS-UNIS ET DE LEURS ALLIÉS EUROPÉENS
SUR LES CONSÉQUENCES MATÉRIELLES DES INTERVENTIONS DES ÉTATS-UNIS ET DE LEURS ALLIÉS EUROPÉENS
Sur les conséquences matérielles des interventions des États-Unis et de leurs alliés européens​
 
La fin de la guerre froide et la considération par les élites politiques et militaires occidentales d'elles-mêmes comme étant des vainqueurs dans la confrontation terminée entre les deux blocs les a rendues certaines, à tort, que la démocratie pouvait être imposée. Cela a incité les faucons des États-Unis et de l'Otan à promouvoir leur hégémonie et leur colonialisme idéologique, bafouant le droit international et utilisant la force militaire pour atteindre leurs objectifs.
 
Les aventures militaires des États-Unis et de leurs alliés continuent d'infliger à ce jour un préjudice irréparable à des États et régions entières. Au lieu de contribuer au règlement des problèmes qui existent, la Maison Blanche attise intentionnellement la tension, provoque des situations de conflit afin d'obtenir des dividendes géostratégiques et économiques unilatéraux.
Leurs actions agressives injustifiées depuis de nombreuses années contre des États souverains ont malheureusement fait des dizaines et des centaines de milliers de victimes civiles. La communauté internationale est secouée par des vagues incessantes de crises économiques. La vérité fait constamment surface sur des problèmes humanitaires et écologiques catastrophiques provoqués par des actions de Washington. Les victimes de la "démocratisation" américaine n'arrivent toujours pas à se remettre du préjudice infligé. Le potentiel industriel de pays autrefois prospères est en ruines. Des centaines de sites d'infrastructure civile, de centres religieux et de monuments historiques et architecturaux ont été détruits.
 
Il est impossible de rester indifférent envers les pertes subies par la République fédérale de Yougoslavie suite à l'opération de l'Otan Force alliée (24 mars-10 juin 1999). En 78 jours de bombardements barbares de l'infrastructure civile par les pays de l'Otan, plus de 2.000 civils ont été tués, dont 88 enfants. La Bosnie-Herzégovine a également fait les frais d'une telle anarchie internationale pendant l'opération de l'Alliance Deliberate Force (30 août-21 septembre 1995). L'économie, l'environnement et la santé de la population civile de la région des Balkans ont subi un préjudice irréparable à cause de l'utilisation par les États-Unis de munitions à uranium appauvri, dont les conséquences se font sentir à ce jour.
 
La machine de guerre américaine a apporté des souffrances indescriptibles au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. L'invasion des États-Unis et de leurs alliés en Irak a fait plus de 205.000 morts parmi les civils. En 2017, les tapis de bombes et les tirs ont de facto rayé de la carte la ville de Mossoul, alors que la ville de Racca a été entièrement détruite en Syrie. Sachant que non seulement les Américains n'aident pas à reconstruire ce qu'ils ont détruit de manière barbare, mais ils empêchent également par tous les moyens d'organiser un tel travail au niveau international.
 
Au final, même les estimations les plus approximatives montrent qu'en un peu plus de vingt ans, les agressions des pays occidentaux ont causé des dégâts matériels pour au moins 1.500 milliards de dollars. Washington et ses alliés n'ont toujours pas trouvé le courage d'assumer la responsabilité pour leurs crimes et compenser au monde tout ce qu'ils ont fait.
À cet égard, afin de montrer un tableau objectif de l'anarchie perpétrée par les Américains et leurs complices transatlantiques, nous joignons une synthèse d'informations avec des illustrations de ce que l'Occident "civilisé" laisse derrière lui après ses interventions militaires illégales.
SUR LES CONSÉQUENCES MATÉRIELLES DES INTERVENTIONS DES ÉTATS-UNIS ET DE LEURS ALLIÉS EUROPÉENS
SUR LES CONSÉQUENCES MATÉRIELLES DES INTERVENTIONS DES ÉTATS-UNIS ET DE LEURS ALLIÉS EUROPÉENS
SUR LES CONSÉQUENCES MATÉRIELLES DES INTERVENTIONS DES ÉTATS-UNIS ET DE LEURS ALLIÉS EUROPÉENS

Le "Machin" européiste, avec à sa tête l'inénarrable  Ursula Von der Leyen, a décidé de rayer de la carte médiatique les sites Russes en français, afin de veiller à ce qu’il n’y ait qu’un son de cloche sur le conflit Russie/Ukraine.

Aussi, sommes-nous solidaires de la déclaration du Président Macron : "Nous aurons demain une paix à bâtir, ne l'oublions jamais. Nous aurons à le faire avec autour de la table l'Ukraine et la Russie (...) Mais cela ne se fera ni dans la négation, ni dans l'exclusion de l'un, l'autre, ni même dans l'humiliation".

La Petite Souris Normande remercie l’Ambassade de Russie de lui faire parvenir le point de vue de son Pays afin de permettre à nos lecteurs d’être doublement informés.

.Petite-Souris-Normande-2.jpg la Petite Souris Normande

Publié dans LIBERTÉ D'EXPRESSION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article