QUATENNENS, CE NON VIOLENT QUI CLAQUE LES FEMMES

Publié le par Denis Szalkowski

QUATENNENS, CE NON VIOLENT QUI CLAQUE LES FEMMES

Pour tout vous dire, et ma femme peut vous le confirmer, je n’ai jamais pu sentir le député de la France Insoumise. Un problème dans le regard. N’allez pas y voir l’expression d’un quelconque roucisme : ma femme est rousse ! Elle me dit toujours : « Suis ton intuition. », sachant que l’intuition peut se définir comme l’expression synthétique et immédiate d’une perception dont vous n’avez pas toujours la conscience.

Dans son dernier tweet publié sur Twitter, Adrien Quatennens explique, je cite, « Je déteste la violence en général et spécialement envers les femmes ». Tout en reconnaissant un peu plus tôt qu’il avait collé une gifle à sa femme. A vrai dire, je doute de l’assertion de cet homme.

Pour ma part, ma détestation de la violence ne m’a jamais amené à frapper une femme. Il m’a fallu une fois dans ma vie recourir, par nécessité, à quelques coups de pieds bien placés face à un homme qui me menaçait avec une cannette de bière cassée brandie dans ma direction. Ce Monsieur importunait la gente dame avec laquelle je me trouvais, alors que nous assistions à un concert au parc expo de Rouen. C’était il y a une quarantaine d’années.

Depuis le début de l’année 2022, nous en sommes, en France, à près de 80 meurtres de femmes tués par leurs conjoints… non violents. Et nous ne parlons pas là des violences sexuelles.

Quatennens a été élu sur un programme politique qui fait grand cas de cette violence faite aux femmes. Ce type – ce sale type, oserais-je même dire – doit démissionner de son mandat que lui ont confié les électeurs de sa circonscription.

J’aurais aimé que Mathilde Panot ou Clémentine Autain le disent haut et fort. N’attendez rien sur ce sujet de la part des vieux singes de la France Insoumise, à l’image d’un Eric Coquerel ou d’un Mélenchon qui n’a rien trouvé de mieux que d’apporter son soutien à Quatennens.

LA SYMPHONIE DE 2022

Denis Szalkowski  

Son site : Extime.fr  

Titulaire d'une maîtrise de sciences économiques, Denis Szalkowski a suivi une formation d'administrateur de base de données Oracle.

Formateur-consultant  : bases de données (MySQL, PostgreSQL, SQL Server, Oracle), Linux (CentOS, Red Hat, Fedora, ...), les infrastructures LAMP, le scripting (Bash, PowerShell, Php) et la sécurité informatique.

Denis Szalkowski est co-fondateur de l'association Saint Pierre Informatique.

Élu dans sa commune de Saint Eloi de Fourques depuis 2001, il en ait devenu maire - sans étiquette – en 2014 et réélu dès le 1er tour en 2020.

https://extime.fr/quatennens-ce-non-violent-qui-claque-les-femmes/

Publié dans Denis SZALKOWSKI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
il ne faut jamais oublier que ces gens là sont des extrémistes, et comme tout extrémiste çà ne sait pas se retenir !!!
Répondre