70, 75 ANS… ET PLUS…

Publié le par Mady & Michel GB

70, 75 ANS… ET PLUS…

70 ans, 75 ans... ce n'est pas marrant , mais c'est encore pire si vous en avez un peu plus !

À 70 ans, 75 ans, on ne peut rien dire, on ne peut rien faire, sans risquer de se faire rabrouer.

Ne dites jamais que vous vous sentez fatigué, on vous répondrait : c'est normal à votre âge !

Ne dites pas davantage que vous vous sentez en forme, on ne vous croirait pas, on dirait que vous plastronnez, que vous bluffez, que vous vous vantez…

Si vous ne faites rien, on dira : il faut vous occuper, sinon vous allez vous encroûter !

Si vous envisagez d'entreprendre un travail qui vous plaît mais qui est un peu risqué, on dira : laissez donc, ce n'est plus de votre âge ! Remarque gentille qui part d'un bon fond, mais personne ne vous proposera de venir le faire à votre place.

A 70 ans, on doit tout supporter, sans rien dire :

Les petits-enfants qui braillent et qui cassent tout : c'est la jeunesse qui vit !

Les beuglantes et les enceintes des adultes : c'est de leur âge, il faut bien qu'ils se défoulent ! (n'insinuez pas que de votre temps on se défoulait aussi mais autrement ! on vous fusillerait du regard)

Les idioties et les navets de la télé : il en faut pour tous les goûts... (les vôtres étant exclus, bien entendu, car vous êtes complètement dépassé)

Ne discutez jamais avec un automobiliste, même s'il vous fait la pire des entourloupettes. Il vous dira : à votre âge, on reste chez soi ou on va à pied.

Si à un stop, vous tardez à démarrer, votre jeune voisin, assez pressé, vous lancera : "alors pépé, on fait la sieste ?’’ (ce n'est pas méchant, mais c'est vexant).

Là où vous êtes encore reçu, on vous réserve toujours le fauteuil le plus moelleux : « mettez-vous là, vous serez bien mieux », comme si à 70 ans, on ne pouvait plus poser son cul sur le siège de tout le monde.

Si quelqu'un apprend que vous avez 70 ans, il va se précipiter vers vous : « vous avez déjà 70 ans, vous ne les paraissez pas, vous les portez bien ! » C'est flatteur mais qu'en sait-il ?

Si vous annoncez le décès d'un ami qui, comme vous, a 70 ans, on entendra : « c'est quand même un bel âge, il a bien vécu ! ». Vous êtes prévenu, vous connaissez votre oraison funèbre.

Avant de raconter une histoire, cherchez à vous rappeler si vous ne l'avez pas déjà racontée à plusieurs occasions. Sinon quelqu'un vous dira : « mais pépé, on la connaît cette histoire, tu nous l'avais déjà racontée » et l'un se permettra même d'ajouter : « pépé tu commences à radoter ! »

En société, qu'il y ait eu apéros ou pas, parlez le moins possible, fermez-la, évitez toute discussion, ne cherchez pas à exprimer votre point de vue et encore moins à le défendre, car, bien entendu, c'est certain, vous n'êtes plus dans le coup, et vous n'y connaissez plus rien.

Ne dites pas non plus que vous rentrez dans votre 10ème-15ème année de retraite, il se trouvera toujours quelqu'un pour dire : « vous coûtez cher à l'Etat ! ».

Assurément, ce n'est pas marrant d'avoir 70 ans et plus !

LE CLIN D’ŒUIL HEBDOMADAIRE DE M & M. GB

Un grand MERCI à Mady & Michel GB  

Publié dans Mady & Michel GB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article