BULLETIN DE PRESSE N° 63 PAR L'AMBASSADE DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE EN FRANCE

Publié le par Ambassade de la Fédération de Russie

BULLETIN DE PRESSE N° 63 PAR L'AMBASSADE DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE EN FRANCE

SUR UNE ÉVENTUELLE UTILISATION

D'UNE «BOMBE SALE»

PAR LE RÉGIME DE KIEV

La partie russe exprime sa grave préoccupation face aux informations dont elle dispose, selon lesquelles le régime de Kiev prépare une provocation avec l’utilisation d'un engin explosif rempli de substances radioactives, la soi-disant «bombe sale». Le but d'un dessein aussi monstrueux est évident : accuser la Russie d'utiliser des armes de destruction massive. Les autorités ukrainiennes et leurs sponsors occidentaux espèrent que cette provocation va dégénérer en une puissante campagne anti-russe, qu’elle va décrédibiliser Moscou et conduira à son isolement sur la scène internationale.

La partie ukrainienne a déjà passé à la mise en œuvre de ce plan. Pour cela, Kiev dispose de la base de production et du potentiel scientifique. Plus précisément, le combinat d'extraction et d'enrichissement minier de l’Est situé dans la ville de Zheltye Vody et l'Institut de recherche nucléaire de Kiev ont été chargés de produire un tel engin. On ne peut pas exclure une assistance de la part de certains pays occidentaux, qui, d'après des informations reçues, sont en train de négocier avec l'Ukraine la fourniture de composants pour la «bombe sale».

Le régime de Kiev prévoit de faire exploser une telle munition en la déguisant en détonation fortuite d'une munition nucléaire russe de faible puissance à uranium hautement enrichi.

Il est à rappeler que lors de la conférence de Munich sur la sécurité, le 19 février de cette année, Vladimir Zelensky a annoncé son intention de rétablir le statut nucléaire de l'Ukraine. Au cours de l’opération militaire spéciale russe en Ukraine, le président ukrainien a appelé à plusieurs reprises les pays de l'Otan à frapper la Fédération de Russie : "Que doit faire l'OTAN ? […] Des frappes préventives, pour qu'ils sachent ce qui leur arrivera s'ils les utilisent. Et non l'inverse, attendre les frappes nucléaires de la Russie...".

Le 22 octobre, dans une interview accordée à la télévision canadienne, Zelensky a appelé la communauté internationale à frapper le Kremlin si la Russie attaquait les «centres de décision» de la rue Bankovaya, où se trouve le bureau du président ukrainien.

La partie russe exige des autorités de Kiev et de leurs sponsors occidentaux qu’ils cessent de prendre des mesures qui conduisent le monde à une catastrophe nucléaire et menacent la vie de milliers de civils.

----------------------------------

Le "Machin" européiste, avec à sa tête l'inénarrable  Ursula Von der Leyen, a décidé de rayer de la carte médiatique les sites Russes en français, afin de veiller à ce qu’il n’y ait qu’un son de cloche sur le conflit Russie/Ukraine.

Bien que le Président Macron change d'opinions au gré du vent, nous sommes solidaires de sa déclaration un jour de lucidité : "Nous aurons demain une paix à bâtir, ne l'oublions jamais. Nous aurons à le faire avec autour de la table l'Ukraine et la Russie (...) Mais cela ne se fera ni dans la négation, ni dans l'exclusion de l'un, l'autre, ni même dans l'humiliation".

------------------------------

« Si la France et l’Union soviétique, chacune de son côté, ont ce qu’il leur faut pour vivre, il est clair, qu’en s’aidant l’une et l’autre, elles ont à gagner beaucoup. Il s’agit aussi de mettre en œuvre successivement : la détente, l’entente et la coopération dans notre Europe tout entière, afin qu’elle se donne à elle-même sa propre sécurité après tant de combats, de ruines et de déchirements. Il s’agit, par-là, de faire en sorte que notre Ancien Continent, uni et non plus divisé, reprenne le rôle capital qui lui revient, pour l’équilibre, le progrès et la paix de l’univers. » (Charles De Gaulle-juillet 1966)

La Petite Souris Normande remercie l’Ambassade de Russie de lui faire parvenir le point de vue de son Pays afin de permettre à nos lecteurs d’être doublement informés.

.Petite-Souris-Normande-2.jpg la Petite Souris Normande

Publié dans LA VOIX DES RUSSES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article