LOLA ET L’ANTISIONISME APPLIQUÉ AUX NON-JUIFS

Publié le par Yves Mamou

LOLA ET L’ANTISIONISME APPLIQUÉ AUX NON-JUIFS

Cela fait cinquante ans que la gauche progressiste explique aux Israéliens qu’ils doivent se résoudre à se laisser massacrer par les « Palestiniens » parce que ces derniers sont des victimes de naissance et qu’ils ont un droit de vie et de mort sur leurs « oppresseurs »…

Cette même gauche progressiste explique maintenant aux « de souche » en France, qu’il est indécent de s’indigner de la mort atroce de la petite Lola, qu’il s’agit là de récupération politique et qu’ils devraient se laisser massacrer sans rien dire par les immigrés musulmans, ces derniers étant des victimes de naissance ayant un droit de vie et de mort sur leurs oppresseurs. Violer, égorger et dépecer Lola est certes regrettable, mais tel serait le prix à payer de l’oppression infligée aux musulmans, fussent-ils sans droit ni titre sur le sol national.

Au nom de l’antiracisme, les progressistes traitent les « de souche » en quantité négligeable. Les « de souche » gênent et doivent accepter de disparaître, tout comme les juifs en Israël gênent et doivent céder la place.

L’antiracisme et l’antisionisme sont des idéologies exterminationnistes de gauche.

© Yves Mamou

avec l’aimable autorisation de Dreuz.info.

Publié dans DREUZ INFO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
ils oublient qu'ils sont "de souche" aussi. un jour la branche ou ils sont assis pourrait bien céder sous le poids de leurs bêtises !!!
Répondre