UN BEAU CIEL BLEU !

Publié le par Denis Szalkowski

UN BEAU CIEL BLEU !

Il y aura eu un avant et un après COVID.

L’arrivée de la pandémie en 2020 a fait de moi un réfugié des médias mainstream soutenus à bout de bras par les subventions de l’État français. J’en ai désormais fini avec C Politique, C à Vous et France Culture. Durant deux ans, ils n’auront été que les toutous du système politique, nous assénant tous ses mensonges sans aucune espèce d’esprit critique.

Souvenez-vous… les masques, le confinement, les couvre-feux, l’hydroxychloroquine, le vaccin, le pass sanitaire devenu vaccinal. Une chauve souris avait même empapaouté un pangolin ou l’inverse un peu plus difficile à imaginer. Le Sénat américain vient de confirmer que le virus était en fait sorti du labo Wuhan. Je me suis mis à écouter Didier Raoult tous les mardis soirs. Je me plantais à 20h00 devant CNews attendant avec impatience l’Heure des Pros2 que j’ai abandonnée depuis. Fini les Jean-Michel Apathie, Patrick Cohen, François Lenglet, Dominique Seux, Alain Duhamel, Yves Calvi, David Pujadas flanqués de tous ces médecins de plateaux et autres proctologues de la pensée.

En juillet 2021, je suis allé manifester contre le pass sanitaire. J’y ai fait de belles rencontres. A Évreux, j’ai pris la parole pour dénoncer le mal fait à nos enfants et à la société toute entière, dont nous mesurons à peine toutes les conséquences. A Bernay, à Pont-Audemer, au Neubourg, à Évreux nous avons fait des apéros de la liberté sous surveillance policière. Très vite, la censure s’est abattue sur mes amis dans Facebook et Youtube. Sans aucune décision de justice, sans aucune raison, les modérateurs de l’oiseau bleu ont privé de gazouillis Christian Perronne, Laurent Mucchielli et tant d’autres. Ils ont voulu nous assécher. Nous avons subi l’infamie. Un ami a même osé nous qualifier, ma femme et moi, de criminels. Toujours aucune excuse en vue. Et il n’est pas prêt de me revoir.

Au moment où nous apprenons de la part de Pfizer que le vaccin n’a jamais empêché la transmission, nous mesurons pleinement cette nouvelle ère du mensonge d’État permanent. Il fallait donc couper le clapet à tous ceux qui exprimaient une pensée divergente. Tous les jours, nous avons désormais droit à des propos imbéciles sur le nucléaire censé résoudre nos problèmes énergétiques de court terme, en attendant 20 ans que sortent de terre 6 nouveaux réacteurs dont nous ne maîtrisons plus rien des bétons, des cuves et des soudures.

Elon Musk vient de racheter Twitter à hauteur de 44 milliards de dollars. Le réseau social compte aujourd’hui 1.3 milliard d’abonnés. Compte tenu de la bronca qu’a suscité le PDG de Tesla et de Space X chez les bien-pensants, il s’agit très certainement d’une très, très bonne nouvelle. En matière de liberté d’expression, j’ai bien plus confiance dans un libertarien que dans le gouvernement français et la commission européenne. Cela fait plusieurs mois que je m’informe sur Twitter en utilisant les tendances qui s’affichent sur le bandeau droit. C’est ainsi que j’ai appris la relaxe de Christian Perronne, dont personne – ou presque – s’est fait l’écho dans les médias subventionnés.

Au cours de ces deux années, par les lois d’exception, par les Conseils de défense et surtout par la censure, nous sommes de fait sortis de la démocratie.

Les réseaux sociaux, nos blogs sont devenus de très rares espaces de liberté. Attendez-vous, dans les prochains mois, de la part de toute cette classe dirigeante et de leurs laquais fact-checkers à des attaques de grande ampleur contre Elon Musk et son nouveau joujou.

Ces braves gens en sont encore à penser que nous ne sommes pas capables de discernement et de démêler le faux du vrai. Twitter n’en est pas pour autant une zone de non droit et les auteurs d’insultes, d’injures, les propos révisionnistes et racistes, l’apologie du terrorisme exigent une réponse ferme de la part de la justice française.

LA SYMPHONIE DE 2022

Denis Szalkowski  

Son site : Extime.fr  

Titulaire d'une maîtrise de sciences économiques, Denis Szalkowski a suivi une formation d'administrateur de base de données Oracle.

Formateur-consultant  : bases de données (MySQL, PostgreSQL, SQL Server, Oracle), Linux (CentOS, Red Hat, Fedora, ...), les infrastructures LAMP, le scripting (Bash, PowerShell, Php) et la sécurité informatique.

Denis Szalkowski est co-fondateur de l'association Saint Pierre Informatique.

Élu dans sa commune de Saint Eloi de Fourques depuis 2001, il en ait devenu maire - sans étiquette – en 2014 et réélu dès le 1er tour en 2020.

https://extime.fr/un-beau-ciel-bleu/

Publié dans Denis SZALKOWSKI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
il n'est jamais trop tard pour ouvrir les yeux. concernant les chaines tv, çà fait belle lurettes que je ne les regardent plus, et un conseil faites comme moi, pas de réseaux sociaux, on vit très bien sans !!!
Répondre