LA DÉMOCRATURE FRANÇAISE

Publié le par Denis Szalkowski

LA DÉMOCRATURE FRANÇAISE

Ça commence à faire beaucoup !

Martine Wonner, ancienne député de la République en Marche, vient d’être suspendue un an par l’ordre des médecins pour ses propos sur le COVID19.

Alain Houpert, sénateur LR, est interdit d’exercer pour une durée de 6 mois, à peu près pour les mêmes raisons.

Or, ces deux décisions qui touchent des parlementaires ont été prises sans la moindre décision de justice.

Au cours des deux dernières années, ils se sont opposés à la politique sanitaire du gouvernement, à la vaccination expérimentale en population générale, à la suspension des personnels soignants. Ils ont dénoncé les mensonges du gouvernement sur le masque et la vaccination. Ces deux parlementaires ont fait l’objet de campagnes de dénigrement systématiques sans précédent de la part des officines de fact-checkers pro-gouvernementales.

Côté presse, Médiapart s’est vu interdire la publication d’un article avant qu’il ne paraisse, concernant le chantage à la sextape commandité par le maire LR de Saint-Etienne à l’égard de son 1er adjoint… tenu en laisse. Une première depuis la loi sur la presse de 1881 qui a valu le soutien unanime de tous les médias français à Monsieur Moustache !

Au nom du secret défense, trois journalistes font actuellement l’objet d’une plainte, sans savoir de qui elle émane. L’indignation est à son comble.

Parallèlement, France Soir perdait son statut de service de presse en ligne octroyé par la CPPAP, une commission rattachée au ministère de la culture composée à égalité de fonctionnaires et de représentants des médias français, sans que Médiapart et les autres s’offusquent de cette décision. Deux poids, deux mesures ?

La violence, l’anathème, l’infamie exercés par l’institution contre des opposants ne peuvent engendrer hélas que de la haine en retour.

Nous serions bien inspirés de regarder ce qui se passe en Allemagne avec ces projets d’attentats, heureusement déjoués par les forces de police. Aurions-nous la mémoire si courte que nous en aurions déjà oublié l’assaut du capitole perpétré le 6 janvier 2021 ou celui de l’Arc de Triomphe par les Gilets jaunes le 1er décembre 2018 ?

Sans liberté d’expression, sans opposition, il ne peut pas y avoir de démocratie.

Sans la liberté, il ne peut plus y avoir de République.

LA SYMPHONIE DE 2022

Denis Szalkowski  

Son site : Extime.fr  

Titulaire d'une maîtrise de sciences économiques, Denis Szalkowski a suivi une formation d'administrateur de base de données Oracle.

Formateur-consultant  : bases de données (MySQL, PostgreSQL, SQL Server, Oracle), Linux (CentOS, Red Hat, Fedora, ...), les infrastructures LAMP, le scripting (Bash, PowerShell, Php) et la sécurité informatique.

Denis Szalkowski est co-fondateur de l'association Saint Pierre Informatique.

Élu dans sa commune de Saint Eloi de Fourques depuis 2001, il en ait devenu maire - sans étiquette – en 2014 et réélu dès le 1er tour en 2020.

https://extime.fr/la-democrature-francaise/

Publié dans Denis SZALKOWSKI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article