DANS MES TOILETTES, JE PENSE AUTREMENT L’HISTOIRE...

Publié le par Pierre Robès

DANS MES TOILETTES, JE PENSE AUTREMENT L’HISTOIRE...

Ce billet commencera « au ras des pâquerettes » dans mes toilettes, le « lieu d’aisance » comme on le disait autrefois.

Pourquoi, vous demanderez-vous ?

Mon lieu d’aisance est assez grand pour que j’aie pu y mettre une planisphère. Ces cartes du monde où on voit tous les pays avec leur nom et leurs dimensions.

Il s’agissait, à l’origine, d’apprendre la géographie à mes enfants pour pallier les horreurs de l’éducation nationale, mais tel n’est pas mon propos ce soir.

Mon propos, c’est qu’une telle carte permet de « relativiser les choses » et de se rendre compte que, géographiquement, les Etats-Unis et l’ensemble de ses vassaux européens, cela représente peu au regard de la Russie plus la Chine plus l’Inde plus le Pakistan plus l’Iran, plus… ces pays qui se sont alliés économiquement et militairement.

Tous ces pays qui produisent la quasi-totalité de nos biens de consommation et utilisent les ressources énergétiques et minières qu’on leur confie.

 Ces pays que nous, occidentaux, avons quasiment construits de toutes pièces, vont clairement dominer le monde.

Pour une raison élémentaire : Ils cumulent ce savoir-faire que nous leur avons vendu avec toutes les ressources nécessaires.

Trump Donald l’avait compris, lui qui voulait remettre sa nation à sa juste place et s’occuper avant tout de son peuple.

Malheureusement, un vieillard sénile soutenu par des faucons impérialistes d’un autre âge lui a succédé et les USA retrouvent leurs vieux démons impérialistes.

Il ne faut jamais oublier que la prospérité des USA est essentiellement due au fait que les américains ont systématiquement détruit la France et l’Europe par des bombardements massifs et aveugles pour « tout bousiller ».

Et tout reconstruire grâce au plan Marshall.

Il ne faut pas oublier non plus, que si les Russes n’avaient pas tenu le front de l’Est, grâce à Staline, au prix de pertes humaines énormes, « le jour le plus long » aurait probablement été « le jour le plus court ».

Churchill et de Gaulle l’ont reconnu haut et fort !

Alors ce Russie bashing, moi j’en ai ras le bol.

Au-delà de considérations géostratégiques, il y a celles de tous les jours.

Celles de l’évolution des sociétés.

Avec le wokisme et toutes ces conneries LGBT+, les USA nous entrainent vers une décadence pire que celle de l’empire Romain.

Nos enfants ne méritent pas cela.

Les miens, je les encourage à partir en Russie une fois leurs études terminées.

Maintenant que Poutine a nettoyé le pays de la corruption, l’alcoolisme, la pauvreté et a fait inscrire le fait religieux dans la constitution, c’est en Russie que se trouvent les valeurs fondatrices et salvatrices de notre civilisation occidentale.

Telle est mon intime conviction, comme celle de Nicolas II qui voulait restaurer « La Sainte Russie ».

On peut aussi rêver que la France redevienne la fille ainée de l’Eglise….

Pierre Robès    Pierre Robès

Publié dans Pierre ROBÈS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article