DES DROITS FONDAMENTAUX ET NATURELS DE L'INDIVIDU

Publié le par la-petite-souris-normande.com

 

UE.JPG

 

UNIE DANS LA DIVERSITÉ

Nous vivons socialement. Nos sociétés sont de plus en plus complexes et obéissent à des règles de plus en plus élaborées. Les différents groupes sociaux se multiplient, se croisent, se superposent, se hiérarchisent.

Cette vie sociale nous apporte la sécurité. Il est plus facile de faire face aux agressions, qu'elles soient naturelles ou humaines, qu'elles soient externes ou internes au groupe social, à plusieurs qu'isolé. Cette vie sociale nous apporte, aussi, l'efficacité économique. Elle a permis, notamment, la spécialisation et les échanges entre les individus d'une société et entre les différentes sociétés elles-mêmes.

Cependant, il est évident que ces groupes sociaux, cette organisation sociale et les pouvoirs sociaux nécessairement mis en place peuvent aussi devenir des vecteurs d'oppression et de spoliation, c'est à dire d'injustice.

Pour pallier ce risque et maintenir la justice nécessaire, trois principes fondamentaux, protecteurs des individus vivant en société, doivent être, aussi systématiquement et aussi constamment que possible, respectés.

Le premier est que tout individu a droit au respect de l'intégrité physique, morale et intellectuelle de sa personne. C'est le principe de personnalité.

Le deuxième est que tout individu a le droit d'agir, de penser et de s'exprimer librement. C'est le principe de liberté.

Le troisième est que tout individu a le droit de jouir des fruits de son travail et de son épargne et qu'il a le droit de les transmettre. C'est le principe de propriété.

Ces droits fondamentaux ont une limite naturelle qui nous protège des abus et de l'arbitraire. Ils finissent là ou commencent les droits fondamentaux d'autrui.

Nous ne concevons pas un régime démocratique sans le respect de ces trois principes. Nous pensons indispensable leur inscription dans toute constitution. 
 plumes

  Gabriel  Raspail


Publié dans GABRIEL RASPAIL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article