FLAMBY S’EN VA-T-EN GUERRE…

Publié le par la-petite-souris-normande.com

 

   

Voilà Flamby devenu un belliqueux président !

C’est vrai qu’il a changé notre Flamby depuis qu’il a un nouveau conseiller à la communication !

Le voilà sérieux, pénétré de l’ampleur de sa fonction et le voilà presque transformé en Tartarin !

Tel le Malbrough de la chanson  enfantine, il s’en va-t-en guerre.

Mais tel le Malbrough de la chanson, nul ne sait quand il reviendra, à Pâques ou à la Trinité…ou jamais.

Certes, on ne pouvait laisser ces pauvres Maliens se faire « esclavagiser » par les extrémistes Islamistes.

Certes, on ne pouvait courir le risque de voir s’installer un régime taliban en plein cœur de l’Afrique Sahélienne.

Pour autant la France devait-elle courir le risque insensé d’y partir seule « la fleur au fusil » ?

Alain Juppé n’est pas un imbécile, Dominique de Villepin non plus, tous deux sont de véritables experts reconnus des questions internationales : Y aller seul est extrêmement dangereux.

Bien sûr, tout le monde nous félicite, mais personne ne bouge la moindre oreille, hormis quelques actions symboliques, un Hercules (Poirot) Belge, par exemple.

Quant à faire croire qu’une force panafricaine structurée pourra se mettre en place rapidement, c’est vraiment prendre les gens pour des imbéciles : Les armées des différents pays africains sont en déliquescence totale, corrompues jusqu’au trognon et totalement inefficaces.

Quand on ose nous montrer à la télé une cinquantaine de « soldats » Togolais montant dans un avion en nous disant que la force panafricaine se mobilise rapidement, c’est vraiment du n’importe quoi !

Et que pourraient faire 2 500/3 000 hommes pour contrôler un territoire grand comme une fois et demie la France face à ce type d’ennemi ?

Bon, c’est vrai que les Maliens sont, pour la plupart, de « gentils musulmans »…

Ceci étant, on ne peut s’empêcher de faire un parallèle entre cette soudaine intervention extérieure, avec le fiasco de la tentative de délivrance de notre otage (ce dont plus personne ne parle), et les difficultés de notre Flamby au plan intérieur.

Avec, naturellement, cette gigantesque manifestation sur un très grave sujet de société.

Il est, évidemment, « malin » de « détourner l’attention » avec un autre sujet grave : Toute la France est unanime pour soutenir son armée et toute la France pleure, comme moi, aux obsèques du pilote d’hélicoptère « mort pour le Mali ».

« Mort pour le Mali » et « mort pour François Hollande »…

François Hollande a eu raison d’initier cette intervention Française, mais il est vital que, comme le souligne Hubert Védrine « La France se sente de moins en moins seule chaque jour ».

La vraie compétence de François Hollande sera mesurée à l’aune de sa capacité à impliquer les partenaires européens et même américains dans ce qui risque de vite se transformer en bourbier.

A cet égard, le sanglant épisode algérien peut se transformer en atout pour François Hollande.

Puisse-t-il en tirer efficace parti avec toute l’énergie nécessaire, c’est tout ce que je souhaite à nos « braves soldats ».

On va voir.

    HIBOU

 

Le hibou de la Vallée  

 

  

Publié dans LE HIBOU DE LA VALLÉE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article