HOLLANDE : UN DANGEREUX FAUTEUR DE TROUBLES !

Publié le par la-petite-souris-normande.com

Petrus.JPGAu fond des meilleures bouteilles des meilleurs vins, on trouve toujours un dépôt qu’on appelle la lie.

Quand on ouvre la bouteille, on prend mille précautions pour ne pas mélanger la lie au fabuleux nectar, ce qui le rendrait trouble et imbuvable.

On laisse, comme l’on dit, le vin « se décanter ».

La société Française, c’est comme une meilleure bouteille du meilleur vin : Elle a en elle une grande majorité d’excellence, mais elle a aussi sa part d’ombre.

On l’appelle « la lie du peuple » et ce n’est pas un hasard.

Que trouve-t-on parmi cette « lie du peuple » ?

Essentiellement les extrémistes de tous bords et de tous poils : Pêle-mêle les racistes, les « nazis », les extrémistes religieux…

Quel intérêt et quelle utilité de « secouer la bouteille » et réveiller les « vieux démons » ?

C’est pourtant ce que François Hollande a fait ou fait faire depuis qu’il est président.

Tout a commencé avec le mariage gay, un épiphénomène qui a profondément divisé la société Française et jeté des millions de Français dans les rues.

Puis on a eu droit au récent épisode de cet illuminé de Dieudonné, dont les supposées thèses ne concernent qu’une infime minorité d’hurluberlus complètement allumés, d’autant plus faciles à contrôler et canaliser qu’ils sont moins nombreux.

Apeine cet épisode terminé, sans parler du sujet aussi fondamental que celui du statut de « première dame de France », voilà que se pointe la question du régionalisme.

Ce sujet porte en lui un ferment de division énorme

Et on pourrait ainsi multiplier les exemples…

Mais à quel jeu joue-t-il à secouer ainsi la bouteille ?

Tout est devenu trouble, notre société est d’une violence inouïe, les « gens » sont globalement désespérés et agressifs, la société est plus que jamais « castée » et divisée, il faut être fou ou inconscient pour entreprendre quoi que ce soit dans ce pays tant la pression fiscale est lourde…

François Hollande est un personnage bien étrange : Un faux mou en réalité d’une dureté implacable, un homme de consensus qui ne fait que diviser, un pseudo-humaniste qui a un profond mépris des femmes…

François Mitterrand disait que la principale qualité d’un homme politique, c’était sa « capacité d’indifférence à ce qui se passe autour de lui ».

Sur ce critère, François Hollande est, à coup sûr, un très grand homme politique.

Sur le reste, notamment sa capacité à faire à nouveau rêver les Français et à les réunir sur des projets communs…

JVP.JPG 

   LE BULOT

 

  Le bulot mayonnaise.

 

 


Publié dans LE BULOT MAYONNAISE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article