ILS ONT DEJÁ BEAUCOUP DONNÉ !

Publié le par la-petite-souris-normande.com

 

CA.JPG 

 

 

Beaucoup « d’observateurs » s’étonnent de la d écision d’Obama de consulter le congrès (donc le peuple) avant d’aller châtier cet infâme dictateur Syrien qui gaze son peuple.

Obama n’est pas un « va-t-en  guerre » comme l’étaient ses prédécesseurs, d’ailleurs largement dictés par des intérêts pétroliers qui n’existent plus aujourd’hui.

En outre, les Américains ont déjà beaucoup donné pour jouer les gendarmes du monde depuis la seconde guerre mondiale.

On peut donc comprendre une certaine « lassitude » et donner raison à Obama lorsqu’il décide de consulter les élus, tout comme l’a fait Cameron.

Obama prend un risque politique considérable, mais il met les Etats-Unis devant un dilemme historique : Les Etats-Unis doivent-ils être les « garants » d’une certaine « moralité mondiale » ?

Vaste question et les débats au congrès s’annoncent passionnants.

Personnellement, ce que je retire de tout cela pour le moment, c’est que toutes les belles institutions internationales mises en place après 1945 sont définitivement mortes et enterrées.

Où est l’ONU ?

Où est l’Europe ?

Pour l’heure, le grand « triomphateur », c’est le sanguinaire dictateur Syrien qui se dit qu’il peut continuer à exterminer son peuple en toute impunité…

Très étrange est ce monde en ce début de 21ème siècle…

Et la France, me direz-vous ?

Notre Fanfan La Tulipe national avait sorti ses petits ergots pour déclarer haut et fort qu’il était prêt à montrer de quel bois on se chauffe.

Mais, bien sûr, derrière l’énorme parapluie US.

Si les Etats-Unis ne font rien, je suis prêt à parier que Hollande va demander un vote au parlement Français et faire en sorte que le vote soit négatif.

Ce sera sa seule échappatoire…

Il n’est quand même pas assez inconscient pour décider d’y aller tout seul !

N’est-ce pas ?

 

Gif animaux oiseaux (62)  Le Hibou de la Vallée


Publié dans LE HIBOU DE LA VALLÉE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article