INTERVIEW EXCLUSIVE et RARISSIME de BERNIE THE KING

Publié le par la-petite-souris-normande.over-blog.com

 

L’interview exclusive et rarissime de Bernie The King,

le leader de l’opposition à la communauté de SOULVIRE.

 

BLCelui que ses collègues appellent affectueusement « Bernie The King » a accepté de répondre en exclusivité à la petite souris.

Dans cette interview, Bernie The King s’exprime librement et avec beaucoup de spontanéité sur le SCOT, l’évènement majeur qui a passionné toute la vie politique de notre communauté ces derniers temps et mobilisé bien des énergies.

 

Bernie The King est un homme courtois et simple. Sa seule exigence au cours de cet entretien : Se faire appeler « Monsieur le Vice Président ».

 

La petite souris : « Monsieur le Vice Président : Comment avez-vous vécu cette défaite puisque le SCOT a été adopté ? ».

Bernie The King : « Mais vous n’avez pas compris, nous avons au contraire remporté une grande victoire ! »

 

LPS : « Je ne comprends pas, vous avez été battu ! »

BTK : « Mais heureusement ! Ainsi nous pouvons rester tranquillement dans l’opposition où nous n’exerçons strictement aucune responsabilité, si ce n’est celle de s’opposer ! »

 

LPS: « Vous ne souhaitez donc pas prendre le pouvoir au sein de la communauté de SOULVIRE ? »

BTK: « Mais jamais de la vie ! Et avec qui croyez-vous que nous serions capables de diriger les affaires ? Vous avez vu les compétences dont on dispose ! On est bien mieux dans l’opposition ! »

 

LPS: « Alors pourquoi avoir initié ces réunions avec tous les maires qui s’opposaient au SCOT ? »

BTK: « Voyons, il fallait bien montrer que nous faisions notre travail d’opposition ! Sinon, nos électeurs nous auraient reproché de ne rien faire ! »

 

LPS: « Mais cela a failli marcher ! »

BTK: « Effectivement, j’ai eu très peur, c’est pour cela que j’ai décidé de prendre la parole lors du vote. En général quand je prends la parole en politique, j’arrive toujours à créer l’effet inverse de ce que je veux dire et, une fois de plus ça a marché !, Le SCOT a été voté, ce qui a été un grand soulagement ! »

 

billyLPS: « Finalement, vous êtes donc bien dans l’opposition ! »

BTK: « Tout à fait et nous entendons bien y rester ! »

 

LPS: « Le président de votre mouvement veut implanter un nouveau venu dans le paysage politique Soulvirien, qu’en pensez-vous ? »

BTK: « Dans toute ma vie professionnelle et politique, je me suis toujours conformé aux consignes du siège, je ferai donc toujours ce qu’on me dira de faire : L’important pour moi, c’est de rester Vice Président. »

 

LPS: « Vous apporterez donc un soutien plein et entier à Philippe-Denis Coudugain, le successeur désigné du Président de votre parti dans la région. »

BTK: « Naturellement, et je prendrai la parole chaque fois que nécessaire pour être bien sûr que nous resterons dans l’opposition, il peut compter sur moi ! »

 

LPS: « Beaucoup de vos électeurs vous reprochent de ne pas assez communiquer alors que la majorité locale est très présente dans les blogs, la presse, les médias modernes. Qu’en dites-vous ? »

BTK: « Il y a deux niveaux de réponse à votre question : Le premier, c’est que nous attendons toujours les consignes du siège de notre parti, le second niveau (qui m’est davantage personnel), c’est qu’il me semble très dangereux de courir le risque de gagner de nouveaux électeurs, puisque nous risquerions de perdre l’opposition. Il est donc préférable de ne jamais communiquer, sauf, bien sûr, si notre siège nous le demande et nous dit sur quoi communiquer et comment. »

 

La petite souris : « Souhaitons donc bonne chance au jeune Philippe-Denis Coudugain : Il a un mentor de poids ! »

  Calis01

 

 

27/102010

Publié dans LE CASAR D'HUMOUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hervé 27/10/2010 20:12


Fidèle lecteur de la petite souris qui nous gratte et quelquefois nous dérange, j'ai décidé ce soir de boire un bourbon à la santé de Bernie Le King. Non seulement un excellent maire soucieux des
deniers de ses concitoyens, mais un remarquable créateur d'emplois.
Continuons les compliments auprès de votre blog qui métite respect et attention. Merci à vous .


JEANPIERRE 27/10/2010 19:49


De l'humour OUF! Enfin on parle du maire du Vaudreuil positivement. Cela change des autres blogs. Merci à votre blog d'avoir relaté avec humour le travail de monsieur Leroy.


Bertrand (Gaillon) 27/10/2010 19:32


@ blog de la petite souris
Le Scot de Seine eure n’est pas notre préoccupation, bien que…
Cependant, je tenais à féliciter votre blog pour avoir fait ressortir avec humour le travail effectué par Monsieur Bernard Leroy. Un créateur d’emplois qui mérite notre respect (paraphrasant
Vildenay, c’est pas comparable aux élus qui défilent statiquement devant les grilles des usines délocalisées).
@ jean quatrieme
Quelle désolation et pourtant quelle vérité claquante. En plus, avez-vous vu les résultats du club confidentiel des perdants de l’ump dans notre circonscription. Un délégué qui affiche sur son blog
une réélection à la soviet : 100% : à rougir de rire.
Même Aubert n’a pas eu le courage de dire qu’il n’y avait que 40 votants sur (normalement) 200 adhérents. A moins que tout ce petit monde se soit évaporé devant tant d’incapables. Quant au comité
de circonscription, à part nos dynamiques Antoine de COSMI et Yves L’ERROL et nonobstant Yvan NICODEME, Christophe GAUTIER, Jacqueline HAMON, Alexandra LE GALL, David LEROY, que je ne connais pas,
tous ces élus sont des chevaux non classés. Tous abonnés à « QUI VEUT PERDRE LES ELECTIONS ».
Régulier lecteur du blog de la petite souris : au moins en vous lisant, je conserve une parcelle d’espoir.


xavier louviers 27/10/2010 14:16


bravo à l'auteur du "casar d'humou". Au moins ce blog Reconnait avec humour au 2° degré les efforts de BL pour mobiliser les élus. perdre à 2 voix dans une agglo majoritairement à gauche, c'est
pardre avec panache. Bravo aussi à jean quatrième, il a eu le courage d'écrire sur nos désillusions. pour ma part, cela fait 2 consultations électorales en restant dans mon fauteuil. trop de mépris
engendre notre abandon.


Jean de quatrième 27/10/2010 11:09


Bernard Leroy a effectivement œuvré pour que le Scot soit rejeté. Ce Scot mal ficelé, fait de bric et de broc a été adopté à deux voix par discipline des partis de gauche. Même Jamet y est allé de
sa solidarité avec Martin : c’est pas peu dire. Voilà pour le Scot.
La quatrième ? un gateau offert à la gauche. Je trouve très courageuse la petite souris de se battre contre les pots de fer de gauche, alors que l’UMPNC ont renoncé à s’implanter.
Louviers, Val de Reuil, Gaillon, Amfreville la campagne, Bourtheroulde, Pont de l’arche : tous ces chef-lieu de cantons ont été conquis par la gauche. Cette gauche qui place ses hommes dans ses
administrations (nationales, régionales, départementales, agglo et locales) pour leur permettre d’avoir tout le temps nécessaire à occuper le terrain.
On nous avait annoncé l’arrivée tonitruante d’un jeune loup centriste, mais depuis ça a fait psshitt.
Le dernier article sur leur blog eurois date…du 11septembre : depuis le blog a du être calciné par un avion de tourisme. Quand aux blogs de l’Ump lovérienne et rolivaloise, quelle platitude.
Allons camarades, vous avez encore de beaux jours devant vous et aux courageux de la droite, un petit conseil : utilisez votre énergie à planter des choux. Les Le Maire et Morin protègent leurs
fiefs et ont abandonné le reste du département.
Pour une fois que je me défoule sur un blog, autant que cela soit sur celui de la courageuse petite souris.