L’ARGENT DETTE DE PAUL GRIGNON (5/7)

Publié le par la-petite-souris-normande.over-blog.com

 

Suite de la vidéo de Paul Grignon  : «l'argent dette».

Petit rappel : La dette des gouvernements, des entreprises et des ménages a atteint des proportions astronomiques.

D'où vient tout cet argent ?

Comment peut-il y avoir tant d'argent à prêter ?

La réponse est simple : il n'y en a pas. Au début de cet été, Jacques Attali nous prédisait un nouvel effonfdrement boursier...

Si tout ceci vous laisse perplexe, rassurez-vous, vous n'êtes pas seuls.

Très peu de gens comprennent ce système, même si nous sommes tous touchés.

Nous ne mourons pas tous, mais tous, nous serons frappés…

 

 

L'ARGENT DETTE

 

Publié dans A SAVOIR...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Patrick ROBERT 15/09/2010 22:58


Bravo Sylvia !

Carpe diem.

On peut tout acheter sauf le temps et l'amour.


Sylvia Mackert 15/09/2010 18:22


Le capitalisme ne me fait pas autant peur, ce n'est que de l'argent, perdre la vie serait pire. Quand on a échappé à la mort plus d'une fois, on raisonne autrement. Par contre j'aurais davantage de
doutes sur le système de "vie" que voudrait mêttre en route le PS, avec l'épargne temps. On n'épargne pas du temps de vie comme on épargnerait de l'argent. La santé peut aussi bouleverser tout dans
la vie et sans qu'on s'en aperçoive 10 ans sont passés comme un rien voire plus parfois.
Le livre "Momo" de Michael Ende, auteur de l'histoire sans fin, fait penser à cela, quand les hommes en gris avec leurs cigares (faisant penser aux hommes d'affaires) arrivent à convaincre les gens
qu'il faut économiser leur temps et le placer pour leur futur. Et ce n'est que l'intelligence d'une petite fille du nom de Momo qui permet de sauver le monde à la fin... mais je n'ai pas trouvé
d'extrait sur youtube en français, seulement en allemand et italien. Il faut continuer à chercher. Je vous recommande, c'est éloquent.
L'illusion que l'on puisse économiser des années de vie pour une meilleure retraite alors que le temps est si précieux et que chaque minute de vie vaut plus que de l'or quand on réfléchit bien.

http://www.laprocure.com/livres/ende-michael/momo_9782747024693.html


Franck Martin 13/09/2010 12:38


Le Monde explique les règles de Bâle III :

http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2010/09/13/les-nouvelles-regles-de-solvabilite-couteront-tres-cher-aux-banques_1410291_3234.html


Franck Martin 13/09/2010 10:19


Le capitalisme se régénère et s'adapte après chaque crise. On peut le déplorer ou se faire peur - car les crises ne sont pas seulement virtuelles - mais c'est un fait.
Ce matin, les marchés financiers sont rassurés, car les règles prudentielles dites de Bâle III permettent d'anticiper un fonctionnement sécurisé du système bancaire international.


Sylvia Mackert 13/09/2010 10:01


La stabilité où l'argent serait toujours le même, la même quantité n'est qu'illusion.
Pour vivre, il faut du mouvement. Pour avancer, un être humain s'appuie tantot sur sa jambe gauche tantot sur sa jambe droite, et le coeur fait aussi un mouvement, pour vivre, tout doit être en
mouvement.
La terre ne peut pas être "stable", car elle dépend aussi de l'univers, d'autres planètes etc.
Toutes ces solutions durables ne sont qu'illusion aussi.
L'argent est-ce la vraie richesse ? une autre question à poser aussi.
Une vie, voire une société sans argent est-ce possible ?
Certains essaient de l'expérimenter sur notre planète.
Et les SEL en sont un exemple aussi :

Les SEL sont des associations déclarées ou de fait à but non lucratif, qui permettent à leurs membres de procéder à des échanges de biens, de services et de savoirs, sans avoir recours à la monnaie
gouvernementale (ou supra-gouvernementale dans le cas de l'euro).