LA GRANDE DÉPRIME DE LUC-ERNEST TOUJOURS…

Publié le par la-petite-souris-normande.com

letcp.JPGCrédit photo : Google Louviers-2008 blogspot.com

C’est comme si Roux avait perdu Combaluzier, Dupont avait perdu Dupond (et réciproquement), le ying avait perdu le yang, le Nord avait perdu la boussole ou vice-versa !

En perdant son adversaire à jamais (ben oui, je ne vais pas écrire son adversaire de toujours !), Luc-Ernest est aujourd’hui privé de sa raison d’être : Tom Durand.

Et pourtant, Luc-Ernest porte une lourde part de responsabilité dans la déroute de Tom !

Notamment en lui ayant mis dans les pattes le sémillant et toujours joyeux Christophe Petitrognon, celui que l’on salue toujours d’un amical « Tiens v’là l’facteur ! » et dont on s’étonne qu’il soit toujours en poste, malgré toutes ses cuisantes gamelles électorales plus retentissantes les unes que les autres.

Il fait peine à voir Luc-Ernest, lui qu’on a toujours connu si prolixe et si bouillonnant, lui qui galvanisait les foules avec ses discours interminables et totalement incompréhensibles, lui que l’on voyait partout à tel point que l’on se demande combien il a de sosies.

Le couple Durand/Toujours a été séparé par la voix du peuple, cette vox populi ô combien cruelle !

Peut-on réellement mesurer la souffrance morale et affective de ces deux êtres séparés si brutalement après tant d’années de vie commune ?

Allons Luc-Ernest, il faut se reprendre, il faut retrouver cette verve, ce dynamisme et cette capacité de persuasion tels qu’on croirait presque que Reuil de Val est l’une des plus belles villes de France !

Tenez Luc-Ernest, La Petite Souris vous propose un défi à la hauteur de vos multiples talents : Participer au concours de la plus belle ville de France !

Ah ! Voir Stéphane Bern débarquer à Reuil de Val, l’écouter vanter la beauté, le charme, le caractère cosmopolite de cette ville aux 60 nationalités, symbole d’une France osmotique, plurielle, tolérante et où il fait bon vivre à condition ; comme vous, de ne pas y habiter !

Ferez-vous de ce rêve un peu fou une réalité ?

N’est-ce pas un moyen, si j’ose dire, radical d’oublier Tom Durand que relever un tel challenge ?

Nous savons pouvoir compter sur vous.

   Gif animaux souris (28) La petite Souris 

 

PS : « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Publié dans LE CASAR D'HUMOUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article